Galerie Perrotin

ADRESSE

76 Rue de Turenne 75003 ParisFrance

TELEPHONE

Tel. : 33 1 42 16 79 79

METRO

Saint-Sébastien – Froissart8

HORAIRES

mardi
11:00 - - 19:00
mercredi
11:00 - - 19:00
jeudi
11:00 - - 19:00
vendredi
11:00 - - 19:00
samedi
11:00 - - 19:00

La Galerie Perrotin est une galerie d’art contemporain. Prodige de l’art contemporain, le galeriste Emmanuel Perrotin (né en mai 1968) a ouvert une quinzaine de lieux en près de trente ans de carrière. C’est en 1989 qu’il crée sa première galerie, à Paris, dans son appartement d’alors. En 2017, la Galerie Perrotin englobe huit espaces distincts : quatre à Paris et un à New York, Hong Kong, Séoul, Tokyo. Internationale, la Galerie Perrotin promeut un art contemporain tout aussi mondialisé. À Paris, son site principal est situé au 76 de la rue de Turenne, dans le 3e arrondissement. Une douzaine d’expositions annuelles y sont ainsi organisées, le plus souvent personnelles. Et dans l’ensemble, la Galerie Perrotin organise une petite trentaine d’expositions par an, tous sites confondus. Installations, peintures, sculptures, vidéos, photographies, dispositifs, performances… La cinquantaine d’artistes représentés par la galerie cultive globalement des pratiques diversifiées.

Les débuts de la Galerie Perrotin : performances, installations, vidéos, trash, humour et art festif

1989 marque l’ouverture de l’appartement de Perrotin (rue de Turbigo, 3e) et d’un espace dans la rue de l’Ancienne-Comédie (6e). Avec des expositions de Jean-Luc Vilmouth, Véronique Joumard, Damien Hirst, Ange Leccia… En 1992, l’appartement-galerie déménage dans la rue Beaubourg (3e). Rejoignent alors l’aventure : Sylvie Fleury, Eric Duyckaerts, Noritoshi Hirakawa, Maurizio Cattelan, Colette Hyvrard, Philippe Parreno… En 1995, l’exposition « Errotin le vrai lapin » propose une performance de Maurizio Cattelan. Emmanuel Perrotin est déguisé en lapin-phallus rose pendant trois semaines. Performances, installations et vidéos ont la part belle avec Duyckaerts, Takashi Murakami, Kenji Yanobe, Mariko Mori… Le lieu cultive l’humour, l’absurde, le trash et le pop acidulé, dans ce Paris festif des années 1990. En 1997, la Galerie Perrotin s’installe dans la rue Louise-Weiss (13e). Aux artistes déjà cités s’ajoutent Lilian Bourgeat, Alain Séchas, Terry Richardson, Paola Pivi, Jesus Rafael Soto, Sophie Calle, Jean-Michel Othoniel…

L’internationalisation : des galeries d’art contemporain à Paris, Hong Kong, New York, Séoul, Tokyo…

2005 marque l’ouverture du 76 rue de Turenne. Xavier Veilhan, Wim Devoye, Pharrel Williams, Dan Flavin, Gianni Motti, Laurent Grasso… La Galerie Perrotin ne cesse de s’ouvrir au monde entier, ainsi qu’à la diversité des media. En 2007, l’espace de l’impasse Saint Claude (de l’autre côté du bâtiment) porte la surface d’exposition à 1300 m2, en plein cœur de Paris. Courant 2014 s’ouvre le quatrième espace parisien : un vaste showroom de 700 m2 (au 60 de la rue de Turenne). En parallèle, la première Galerie Perrotin, à l’international, est ouverte en 2012 à Hong Kong. Suivie par New York en 2013, Séoul en 2016, Tokyo en 2017. L’espace new-yorkais ne compte pas moins de 2300 m2, dans Manhattan. Pierre Soulages, Tatiana Trouvé, Erró… La Galerie Perrotin est devenue une actrice incontournable du marché de l’art international, un emblème de l’art contemporain international, et parisien.