LIVRES | MONOGRAPHIE

Zone de sécurité temporaire

L’ouvrage Zone de sécurité temporaire aux éditions Textuel retrace 25 ans du travail de la photographe Anne-Marie Filaire. Du Moyen-Orient en passant par l’Asie du Sud-Est, ses photographies de paysages renferment des couches d’histoire.

Zone de sécurité temporaire, livre, Anne-Marie Filaire

Information

  • @2016
  • 2978-2-84597-568-2
  • \55€
  • E224
  • Zoui
  • 4Français
  • }200 L - 280 H

L’ouvrage Zone de sécurité temporaire retrace l’œuvre d’Anne-Marie Filaire sur presque 25 années. Une œuvre photographique engagée et poétique. Ses recherches l’ont amené à s’intéresser à la question de la construction d’espaces intimes dans différents contextes : l’Égypte, la Palestine et les Émirats Arabes unis.

De son Auvergne natale aux poudrières du Moyen-Orient

Anne-Marie Filaire s’intéresse aux paysages, aux zones de démarcations ; et plus particulièrement aux zones « frontières » du Moyen-Orient, de l’Asie du Sud-Est, de l’Afrique de l’Est et de l’Europe. Ses photographies, au premier abord silencieuses, révèlent les traces de conflits, les traces d’échanges et de passages. « Le temps qui est le véhicule de l’oubli est aussi celui de la trace et l’immobilité, loin d’être une parure trompeuse, devient la réserve silencieuse où tous les signes sont inscrits » écrit Jean-Christophe Bailly dans son introduction.

Un travail d’archéologue

Anne-Marie Filaire n’hésite pas à faire face au danger de ces lieux à la sécurité temporairement fragile, de ces zones minées, pour accomplir un travail de mémoire. Ses photographies d’une beauté singulière renferment alors une part d’histoire. « Attentive aux souffles de l’histoire, Anne-Marie Filaire s’attache autant à ses fracas qu’à ses repos » affirme Géraldine Bloch dans sa préface.

Les auteurs

Jean-Christophe Bailly est écrivain, poète, dramaturge, auteur d’essais sur l’art, docteur en philosophie, enseignant à l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois.

Géraldine Bloch est commissaire d’expositions et auteure indépendante. Elle a travaillé dans de nombreuses institutions dédiées aux arts visuels et se dédie depuis quelques années essentiellement à la création au Maghreb et au Moyen Orient.

Exposition monographique d’Anne-Marie Filaire au Fort Saint-Jean, Mucem, à Marseille du 3 mars au 22 mai 2017.