ART | EXPO

(…) « youporn », « zbooby », « zerogras », « zÄ©zette » (…)

20 Oct - 23 Déc 2017
Vernissage le 20 Oct 2017

L’exposition « (...) "youporn", "zbooby", "zerogras", "zÄ©zette" (…) » présente à la galerie parisienne Jocelyn Wolff, à Paris de nouvelles sculptures et peintures de Guillaume Leblon. Des œuvres d’abord conceptuel et minimaliste qui recèlent des évocations empreintes d’émotions.

L’exposition « (…) « youporn », « zbooby », « zerogras », « zÄ©zette » (…) » à la galerie Jocelyn Wolff, à Paris, réunit de nouvelles œuvres de Guillaume Leblon : des sculptures, peintures, dessins et imprimés numériques.

Sculptures et peintures de Guillaume Leblon

Les dernières réalisations de Guillaume Leblon s’inscrivent dans une pratique ouverte à de multiples matériaux et techniques : aluminium, acier, bronze, plexiglas, verre soufflé, bois, céramique, vinyle, peinture, plastique, résine, graphite et encre se conjuguent dans des œuvres dont l’aspect conceptuel ne masque pas une dimension émotionnelle et humaine.

Plusieurs œuvres poursuivent la veine minimaliste à laquelle Guillaume Leblon nous a habitués. Ainsi l’ensemble de sculptures murales intitulé Coke, mangmerde et suspicions associe un fragment de sculpture, deux structures en métal et une en verre opaline soufflé à la main dans ce qui ressemble à un rébus en trois dimensions. La sculpture 8-Ball est un assemblage d’éléments en bois, entre abstraction géométrique et évocation d’un outil à l’usage indéfini.

Guillaume Leblon, entre minimalisme et émotion

D’autres œuvres développent une dimension humaine beaucoup plus évidente. Ainsi le tableau intitulé Source IV (Le sommeil), subtile représentation d’un corps endormi ou la sculpture Likely, a smoker où est suggéré par ses habits un torse masculin, suspendu dans l’air, au pied duquel gisent deux bras de veste et chemise, eux aussi vides de corps. Le dessin à l’encre et à la peinture à l’eau sur papier intitulée Wish List semble renvoyer au désordre des pensées s’agitant sous un crâne par des éléments des plus disparates, entre innocence et cruauté : une tranche de pastèque, une tasse, des membres coupés, un poisson…