ART | EXPO

You are my biggest inspiration

30 Sep - 26 Fév 2017
Vernissage le 30 Sep 2016

L’exposition « You are my biggest inspiration », au Musée d’art moderne de la ville de Paris, rassemble plusieurs œuvres emblématiques du duo d’artistes Eva & Adele. A travers des installations vidéo, des sculptures, des photographies, des peintures et d’autres objets se déploient plus de vingt-cinq années d’une œuvre transgressive où les genres s’effacent et où l’art et la vie se confondent.

L’exposition « You are my biggest inspiration » présente au Musée d’art moderne de la ville de Paris un ensemble d’œuvres du duo d’artistes Eva & Adele. Deux installations vidéo, deux sculptures et une série photographique, œuvres dont les artistes avaient fait don au musée en 2013, sont accompagnées de plusieurs œuvres emblématiques de leur démarche depuis plus de vingt-cinq ans.

Au cœur de l’œuvre d’Eva & Adele : l’hermaphrodisme

Couple et duo d’artistes mondialement célèbre, Eva & Adele, mènent depuis 1989 une carrière artistique en forme de performance quotidienne. Ne quittant jamais leurs tenues extravagantes, qui, bien qu’associées à leurs crânes rasés, poussent à l’extrême les codes de la féminité, elles produisent une œuvre transgressive qui vise à abattre les frontières entre les genres.

L’installation vidéo intitulée Hellas est composée de sept vidéos d’un peu plus de trente secondes chacune, projetées simultanément. Réalisées en 1989, 2001 et 2007, ces vidéos retracent la progression des deux artistes depuis leur première rencontre. Elles montrent leur cheminement vers une identité sexuelle de plus en plus floue et fusionnelle, jusqu’à l’hermaphrodisme. Dans Wings I, II et III, autre installation vidéo, réalisée en 1997 et 1998, les films mettent en scène la démarche de répétition qui caractérise le processus de développement du duo en tant qu’œuvre d’art incarnée.

Sur une table en bois badigeonnée de laque rose se tient un vélo, lui aussi intégralement peint en rose, dont les roues ont été remplacées par deux énormes pièces plates en forme de cœur. Cette œuvre intitulée Biographische Skulptur n°7 fait partie d’une série de sculptures autobiographiques dans lesquelles sont incorporés des biens personnels des deux artistes. Ces sculptures forment ainsi les jalons d’un parcours où art et vie ne font qu’un. Autre création à vocation autobiographique, celle intitulée Non rien de rien date de 1991. Sur une colonne recouverte de peinture bleue trône une photo du duo, plus que jamais identifiable comme couple.

Polaroids et camping-car rose

Les mille cinq cents autoportraits en polaroïds formant la collection Polaroid Diary (Journal intime en polaroid) a été réalisée quotidiennement par le duo de 1991 à 2005. Selon le serment qu’ils ont fait lors de leur rencontre, les deux artistes continuent en effet de suivre un rituel très précis. Ils ne sortent jamais sans avoir revêtu leurs habits identiques et hauts en couleurs ni sans s’être maquillés et refusent également de recevoir quiconque chez elles sans ces tenues. Les polaroïds de cette série sont donc les premières images quotidiennes qu’Eva & Adele prennent d’elles-mêmes, avant de pouvoir être photographiées par d’autres, dehors.

Une sélection d’œuvres emblématiques du parcours d’Eva & Adele complète l’exposition. On retient notamment Biographische Skulptur n°2, B-EA 5800, le petit camping-car rose avec lequel le duo a sillonné le monde de vernissage en vernissage, faisant de chacune de ses apparitions une performance à part entière.