DESIGN | OBJET

Dot Watch

D'allure classique, la Dot Watch est en réalité une montre tactile connectée. Conçue par le designer Yeongkyu Yoo (Cloudandco) pour Dot Incorporation, elle fonctionne, au choix, en braille ou en symboles tactiles. Pour les personnes malvoyantes, ou curieuses de toucher le temps du bout des doigts.

Institution phare en matière de design, le Cooper Hewitt – Smithsonian Design Museum (New York) présente actuellement l’exposition « The Senses: Design Beyond Vision » [Les sens : le design au-delà de la vue]. Soit un parcours rassemblant différents éléments sollicitant le toucher, l’odorat, l’ouïe, le goût… Mais aussi, pour dépasser les catégories aristotéliciennes, la proprioception (perception de ses propres membres), l’équilibrioception, la thermoception (perception des températures), la nociception (perception de la douleur), etc. En bref, de quoi enrichir son vocabulaire sensoriel. Parmi les objets présentés, se trouve ainsi la montre Dot Watch. Une montre tactile qui permet de lire l’heure par le toucher. Aux personnes malvoyantes ou curieuses de jouer avec d’autres sens que la vue, Dot Watch offre la possibilité de toucher le temps. Elle a été conçue par le designer Yeongkyu Yoo (studio Cloudandco), pour la société Dot Incorporation, tous deux basés à Séoul, en Corée du Sud.

Dot Watch de Yeongkyu Yoo (Cloudandco) et Dot Incorporation : montre tactile connectée

Renouvelant les formes les plus basiques de la montre de poignet, la Dot Watch arbore un cadran rond et blanc, monté sur bracelet. Lequel de bracelet se décline soit en cuir, soit en résille métallique magnétisée. Pour une jonction sans couture, par simple contact. Montre légère, la Dot Watch présente un boîtier en aluminium anodisé (au fini dépoli et brossé). L’interface d’affichage offre deux modes de lecture : d’une part en braille, d’autre part en mode tactile, pour les personnes ne lisant pas (encore) le braille. Simple et connectée, la Dot Watch permet également de recevoir des textes en braille, envoyés depuis un smartphone. Notifications et messages peuvent ainsi être lus du bout des doigts, en toute discrétion. Côté énergie, elle incorpore une batterie pouvant être rechargée via USB. Son autonomie optimale étant de dix jours.

Une montre connectée en deux jeux de langues : braille et symboles tactiles

Météo, compte du nombre de pas, assistant personnel… La Dot Watch offre les fonctionnalités d’une montre connectée, avec ses applications dédiées. Y compris en braille. Silencieuse et légère, la Dot Watch fait le pari de ne pas sursignifier ses prouesses technologiques. Visuellement et tactilement minimaliste, son écran se scinde en quatre parties. Une fine ligne verticale la traverse de bas en haut. Avec, dans le sens de la lecture horizontale, quatre jeux de points rétractables répartis en une bande de trois points de haut, sur douze points de large. Soient quatre fois deux points, ponctués de séparateurs, en creux. Dotée de cellules électrodynamiques, la montre Dot Watch utilise la vibration comme mode d’alarme et de notification. Avec ses deux sets de langage (braille et tactile), elle permet ainsi d’apprendre le braille, de manière ludique et fonctionnelle. De quoi rester (ou devenir) connecté, par le toucher.