ÉCHOS | ECHOS
20 Mar 2017

La Villa Noailles labellisée centre d’art d’intérêt national

Le ministère de la Culture et de la Communication labellise la Villa Noailles Centre d’art d’intérêt national et renforce ses financements.

La Villa Noailles labellisée centre d’art d’intérêt national. Pour l’occasion, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, s’est rendue à Hyères, aux côtés du Président de la République, pour visiter la Villa Noailles.

Un lieu ouvert à tous les arts

La Villa Noailles, à Hyères, accueille des expositions sur la mode, la photo, le design ou encore l’architecture. Le centre d’art organise aussi plusieurs festivals comme le festival international de mode et de photographie, qui existe depuis 30 ans mais également un festival du design et d’architecture d’intérieure. C’est un lieu ouvert à tous les arts et de rayonnement international.

Commandée par Charles de Noailles et sa femme Marie-Laure de Noailles, grand mécènes et amateurs d’art contemporain, les époux se mettent d’accord avec l’architecte pour un style simple et pratique ; la villa est l’une des premières constructions françaises du style moderne.

Un label pour la liberté de la création

Le lieu a su garder l’âme et l’esprit novateur de leurs créateurs. C’est ce dynamisme qu’a voulu saluer le Président de la République et Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication avec ce label. Et ainsi rendre hommage au travail effectué par Jean-Pierre Blanc, actuel président de la Villa Noailles et son équipe qui ont su réaffirmer la place du centre d’art dans la création artistique.

Le Président de la République a annoncé, en présence de Jean-Pierre Giran, député-maire de Hyères, d’Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon, président de la communauté d’agglomération Toulon-Provence-Méditerranée, de Jean-Louis Masson, maire de La Garde, vice-président du Conseil départemental du Var et de Chantal Eyméoud, vice-présidente en charge de la culture de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, que l’État soutiendrait, aux côtés des collectivités territoriales et de partenaires mécènes un projet d’extension du centre d’art.