ART | EXPO

Body Configurations

12 Jan - 24 Fév 2018
Vernissage le 12 Jan 2018

L’exposition « Body Configurations » à la galerie Thaddaeus Ropac, à Paris, permet de redécouvrir des œuvres fondatrices de l’artiste féministe et actionniste autrichienne VALIE EXPORT. Photographies et vidéos analysent l’image et le rôle de la femme et montrent comment le corps féminin est mis en scène dans la société.

L’exposition « Body Configurations » à la galerie parisienne Thaddaeus Ropac revient sur l’œuvre de l’artiste féministe VALIE EXPORT à travers des œuvres fondatrices réalisées entre 1968 et 1976 : des photographies, des vidéos, qui ont pour thème central l’image et le rôle de la femme dans la société et en particulier la mise en scène du corps féminin.

« Body Configurations » : VALIE EXPORT montre l’importance de la mise en scène du corps féminin

L’exposition « Body Configurations », sous titrée « 1972-1976 » offre une plongée à la source de la carrière de VALIE EXPORT, artiste autrichienne qui a inventé en 1967 son nom d’artiste avec la double intention d’exporter ses idées et de définir elle-même son identité, un nom inscrit en lettres capitales pour signifier qu’il contient autant de force qu’un nom masculin. C’est en effet sous un angle politique et féministe que VALIE EXPORT envisage dès cette période son rôle d’artiste.

Les œuvres de VALIE EXPORT, performances, photographies et vidéos, s’inscrivent dans une démarche actionniste qui remet en question le statut passif du spectateur et consommateur. L’exposition présente la première action de l’artiste à travers la photographie VALIE EXPORT-SMART EXPORT- Selbstporträt, réalisée en 1970. On y voit l’artiste, cigarette entre les lèvres, brandissant devant elle un paquet de cigarettes de la marque autrichienne Smart Export, qu’elle a modifié pour y inscrire son nom d’artiste et y inclure son propre visage.

VALIE EXPORT, une artiste féministe et actionniste

La série de photographies en noir et blanc Identitätstransfer 1, 2, 3, réalisée en 1968, analyse presque phénoménologiquement l’image et le rôle de la femme : cette succession d’autoportraits la montre costumée pour mettre en évidence la façon dont le corps féminin est mis en scène dans la société et l’importance de l’apparence et de la séduction dans les relations sociales. Une démonstration qui se poursuit avec la photographie fixant l’action BODY SIGN B, pour laquelle VALIE EXPORT se tatoue le dessin d’une jarretelle sur la cuisse.

Les œuvres de la série Körperkonfigurationen témoignent d’une autre forme d’actions, effectuées dans des cadres urbains ou naturels, pour lesquelles VALIE EXPORT se pose en pionnière des pratiques en extérieur, hors musée. Ici assise recroquevillée à la suite d’un alignement de poubelle, là allongée à même le trottoir, face contre le mur d’un bâtiment dont elle épouse l’angle ou encore assise dans une encoignure, les bras suivant les lignes architecturales, l’artiste utilise son corps de manière quasi-sculpturale pour souligner la puissance contraignante de l’environnement. Enfin, les vidéos BODY TAPE et Remote…, Remote… montrent comment VALIE EXPORT élabore et conceptualise son œuvre.