ART | EXPO

Un certain regard sur le Fonds municipal d’Art contemporain

24 Nov - 23 Déc 2005
Vernissage le 23 Nov 2005

Ensemble d’œuvres de la seconde moitié du XXe siècle: peintures non figuratives, peintures et dessins figuratifs, photographes réunies par affinités plastiques, intellectuelles et thématiques.

Communiqué de presse

Jean Degottex, Anne Deguelle, Jacques Doucet, Clarisse Doussot, Erro, Dominique Gauthier, Joël Kermarrec, Ladislas Kijno, Rainier Lericolais, Konrad Loder, Anne Sophie Maignant, Richard Mortensen, Philippe Perrot, Jean Pierre Pincemin, Paul Pouvreau, Hervé Rabot, Hubert Rivey, Georges Rousse

Un certain regard sur le Fonds municipal d’Art contemporain

En 1994, La Ville de Gennevilliers crée un Fonds municipal d’Art moderne et contemporain qui regroupe aujourd’hui plus de deux cents oeuvres. Des œuvres sont achetées aux artistes de la commune. D’autres ont fait l’objet de dons. D’autres encore sont acquises suite aux expositions de l’Ecole municipale des beaux-arts/galerie Edouard Manet. Cette collection est pour l’essentiel constituée de dessins, de peintures et de photographies d’artistes français, vivant ou ayant vécu en France.

A partir d’une vingtaine d’œuvres, l’exposition «Un certain regard sur le Fonds Municipal d’Art Contemporain» dresse le bilan de la richesse artistique de ce patrimoine. Elle fait aussi le point, cependant très partiel, sur l’activité de la galerie Edouard Manet qui fut créée en 1968. La sélection opérée met en lumière, dans un souci de cohérence plastique et intellectuelle, un ensemble d’œuvres représentatives de certains aspects de l’art de la seconde moitié du XX ème siècle.

Un premier ensemble réunit des peintures non figuratives. Les compositions de Jacques Doucet et de Ladislas Kijno participent d’une conception de l’acte pictural comme manifestation expressive. Les œuvres de Jean Degottex, Konrad Loder, Jean-Pierre Pincemin et Hubert Rivey, quant à elles, questionnent les éléments constitutifs d’une peinture ; le support, les matériaux, le geste, le motif, l’espace et le cadre.

Les peintures et les dessins d’Erro, de Joël Kermarrec, de Rainier Lericolais et de Philippe Perrot constituent un ensemble figuratif. L’ Hommage à Manet d’Erro est symptomatique de la relation critique que l’artiste entretient avec le flot des images produites par notre société. Sa méthode de travail qui fonctionne sur le «collage» et la transformation d’images existantes, trouve un écho dans le dessin à la colle de Rainier Lericolais. De même, Joël Kermarrec et Philippe Perrot procèdent par la juxtaposition de motifs dans l’espace pictural dont l’articulation du sens est laissée à l’interprétation du spectateur.

Enfin, les photographies de Clarisse Doussot, Anne Deguelle, Paul Pouvreau, Hervé Rabot, et Georges Rousse composent le dernier volet de l’exposition. Des emballages constituent les motifs des photographies de Clarisse Doussot et Paul Pouvreau. Les photographies d’Anne Deguelle, d’Hervé Rabot et de Georges Rousse, œuvres à part entière, enregistrent la trace de ce qui a été ; une action pour Hervé Rabot, une peinture in situ pour Georges Rousse ; un travail sur la mémoire et la fonction originelle de la galerie Manet, salle des mariages au temps de l’ancienne mairie, pour Anne Deguelle.

Réunies par affinités plastiques, intellectuelles et thématiques, les œuvres présentées pour cette première exposition du Fonds Municipal d’Art Contemporain, sont cependant révélatrices de pratiques singulières, celles de leurs auteurs, qui illustrent la diversité de la création actuelle. Pour certaines d’entre elles, elles sont l’œuvre d’artistes appartenant à des courants et tendances reconnus de l’histoire récente de l’art ; Jacques Doucet, membre de Cobra ; Erro, peintre de la Figuration Narrative ; JeanPierre Pincemin, membre de Support Surface… Enfin les artistes retenus sont dans leur grande majorité présents dans de grandes collections publiques (Musée National d’Art Moderne, Fonds National d’Art Contemporain, etc.).

Autour de l’exposition
Rencontre avec Lionel Balouin, commissaire de l’exposition le samedi 26 novembre à 14:30