logo
150622CracSeteHyber
  AGENDA CRITIQUES  
<•<•<•<• parisART RECRUTE un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e
RECHERCHER


DANSE | AGENDA

Sidi Larbi Cherkaoui, Myth, 2007. Deuxième volet du triptyque. Pièce pour 14 danseurs.<br><br>Courtesy Grande Halle de la Villette © Koen Broos
Sidi Larbi Cherkaoui
Myth
24 juin-25 juin 2010
Première le 24 juin 2010
Paris 19e. Grande Halle de la Villette
Ce deuxième volet du triptyque de Sidi Larbi Cherkaoui se regarde comme une succession de tableaux vivants, parfois violents, parfois sensuels mais toujours émouvants.

fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Sidi Larbi Cherkaoui
Myth

Horaire: 20h30

— Chorégraphie et mise en scène: Sidi Larbi Cherkaoui
— Assistante chorégraphe: Nienke Reehorst
— Scénographie: Wim Van de Cappelle, Sidi Larbi Cherkaoui
— Avec: Iris Bouche, Ann Dockx, Damien Fournier, Alexandra Gilbert, Milan Herich, Damien Jalet, Peter Jasko, Ulrika Kinn Svensson, Satoshi Kudo, Christine Leboutte, Laura Neyskens, James O'Hara, Mark Wagemans, Darryl E. Woods et l'Ensemble Micrologus
— Direction musicale: Patrizia Bovi
— Musiciens de l'ensemble Micrologus: Mauro Borgioni, Patrizia Bovi, Goffredo Degli Esposti, Gabriele Miracle, Gabriele Russo, Simone Sorini, Leah Stuttard
— Conseil dramaturgique: Guy Cools, An-Marie Lambrechts, Joel Kerouanton
— Création costumes: Isabelle Lhoas, Frédérick Denis
— Création lumières: Luc Schaltin

On retrouve dans Myth quelques-uns des personnages de Foi, plus vieux, plus jeunes, changés par leurs vécus. En puisant son inspiration dans les théories psychanalytiques «jungiennes», l'imagerie du manga japonais, les tarots et la musique ancienne, Sidi Larbi Cherkaoui dessine un univers gestuel éclectique. Cela pourrait ressembler au paradis, à une salle d'attente de médecin ou une librairie. 


Accompagnés en live par les chants polyphoniques de Patrizia Bovi et son ensemble Micrologus, acteurs et danseurs tentent d'apprivoiser leur ombre et leur double en attendant la délivrance devant une gigantesque porte fermée, le purgatoire peut-être.

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
15059CaenMorellet
150401VilletteVarini


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le Centre Pompidou reçoit une nouvelle donation de Daniel Cordier
puce rouge  Georges Didi-Huberman reçoit le prix Theodor-W.-Adorno
puce rouge  Prix Voies Off: le palmarès 2015
puce rouge  Nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) de Nantes
puce rouge  Le Prix Levallois 2015 a été attribué au photographe belge Tom Callemin
puce rouge  Ministère : recrutement d’un nouveau directeur à l’ENSBA
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. L'ANdEA
puce rouge  La DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) Ile-de-France accorde au Générateur une subvention de... 0 €
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'ENSBA. Ministère de la Culture
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. Rumeur
puce rouge  Le Théâtre de la Cité internationale menacé de fermeture en 2016 ? Signons la pétition en ligne.
puce rouge  Les 11 artistes nominés pour la Bourse Révélations Emerige 2015
DIAPORAMA

Jean Prouvé, Lit S.C.A.L,1954. Structure en tôle d&rsquo;acier pliée laquée noir, et tablette pivotante en bois. 20 x 190 x 80 cm
guillaumit, Hermeto, 2010. Composition numérique, 40 x 50 cm
Michael Riedel, «Record, label, play back (malentendu, ignorance, doubles flous)», exhibition view, Michel Rein Paris, 2015



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales