DANSE

Side By Side

Pg_Vallois16JeanTinguely01bTroika
@11 Déc 2012

La peinture figurative et spontanée de Josephine Halvorson n'est pas de nature indicielle mais bien plus spirituelle. Elle est le reflet de la conversation muette permanente de la jeune américaine avec son environnement... un support sur lequel le réel s'imprime, au-delà des apparences.

De tailles modestes et classiquement fixées aux murs à hauteur d’yeux, les peintures à l’huile de Josephine Halvorson sont d’une humilité déconcertante… Pures et belles comme seule peut l’être la Vérité, elles conforment la représentation avec la réalité. L’artiste tire en effet le portrait de choses à priori banales avec une grande justesse. C’est leur peau, leur vêtement loin de tous rapports stéréotypés à leur fonctionnalité qui l’intéresse.

En fait Josephine Halvorson ne choisit pas ces objets au hasard. Ils sont toujours liés à sa propre histoire. Par exemple l’ensemble de cinq panneaux reproduisant en trompe-l’oeil un tableau noir d’école est la réplique de celui de sa classe de peinture à l’Université de Princeton où elle enseigne. Elle s’inspire aussi de la culture industrielle du Massachusetts, sa région natale, quand elle prend pour sujet des pièces mécaniques ferroviaires comme ici des amortisseurs.

«Side by Side», le titre de l’exposition, souligne son désir de transcrire et partager l’intensité du dialogue intime qu’elle a eu avec ces objets. Les sujets sont sensiblement reproduits à taille réelle et les cadrages sont alors délibérément serrés, parfois tellement proches qu’à une faible distance l’œuvre semble abstraite. Via le filtre mental, optique et manuel de Josephine Halvorson ces choses inertes dévoilent leur âme.

Sa peinture est ainsi très proche de l’écriture de Flaubert qui saisissait parfaitement la psychologie du monde. De la même manière, par-ci, par-là quelques touches fines et vibrantes de couleur agissent comme des mots signifiants ou des adjectifs expressifs et tonifient subtilement les toiles à dominante grise. Ailleurs, elle travaille en camaïeux… rouge pour Ride Control ou jaune pour Vulcan, deux gros plans de pièces mécaniques, et orangées pour le zoom culinaire Cheddar.

Les traces agitées confirment l’exécution rapide, faite sur le motif, sans repentirs. Les coups de pinceaux témoignent de la chorégraphie de sa main, de son poignet, de son coude et de son épaule.

La série des stèles funéraires, Wilmott 1 à 5, est d’ailleurs un véritable ballet pictural sur toiles ! Des courbes et des traits s’enchevêtrent énergiquement ou se superposent délicatement, recréant la matière de la pierre, de la mousse, des épitaphes à peine lisibles, des creux et des pleins des ornements, des fissures…

A l’étage, la variation en différents verts de quatre peintures figurants des volets fermés rappelle les recherches sur la dé-fragmentation de la lumière de la célèbre série des cathédrales de Rouen de Monet. Là encore les couleurs chantent et montrent le passage du temps, jour/nuit, saisons… (Shutter)

En donnant une valeur particulière à ces objets, Josephine Halvorson modifie profondément et durablement le rapport du regardant à ces choses. Sa peinture prouve ainsi que l’art peut changer le réel, en creusant au-delà du monde matériel et fonctionnel…

Œuvres
Josephine Halvorson, Tregardock 2, 2012. Huile sur lin. 61 x 45,7 cm.
Josephine Halvorson, XII, 2012. Huile sur lin. 35,5 x 40,6 cm.
Josephine Halvorson, VI, 2012. Huile sur lin. 33 x 43,2 cm.
Josephine Halvorson, Ride Control, 2012. Huile sur lin. 58,4 x 45,7 cm.
Josephine Halvorson, Room 441, 2012. Huile sur lin, 5 panneaux. 127 x 426,7 cm.
Josephine Halvorson, Cheddar, 2012. Huile sur lin. 30,4 x 43 cm.
Josephine Halvorson, Wilmott 5, 2012. Huile sur lin. 86,3 x 66 cm.
Josephine Halvorson, Wilmott 4, 2012. Huile sur lin. 86,3 x 71 cm.
Josephine Halvorson, Wilmott 3, 2012. Huile sur lin. 114,3 x 73,6 cm.
Josephine Halvorson, Wilmott 2, 2012. Huile sur lin. 116,8 x 68,5 cm.
Josephine Halvorson, Wilmott 1, 2012. Huile sur lin. 76,2 x 61 cm.
Josephine Halvorson, Shutter 3, 2012. Huile sur lin, 2 panneaux. 140 x 38 cm chaque.
Josephine Halvorson, Shutter 1, 2012. Huile sur lin, 2 panneaux. 140 x 38 cm chaque.
Josephine Halvorson, Shutter 4, 2012. Huile sur lin, 2 panneaux. 140 x 38 cm chaque.
Josephine Halvorson, Shutter 2, 2012. Huile sur lin, 2 panneaux. 140 x 38 cm chaque.
Josephine Halvorson, Patented, 2012. Huile sur lin. 63,5 x 45,7 cm.
Josephine Halvorson, Vulcan, 2012. Huile sur lin. 53,3 x 43 cm.
Josephine Halvorson, Barber-Bettendorf, 2012. Huile sur lin. 61 x 48,2 cm.
Josephine Halvorson, Drops, 2012. Huile sur lin. 50,8 x 38 cm.