ART | EXPO

D’autres états me font rêver

24 Nov - 20 Jan 2018
Vernissage le 23 Nov 2017

L’exposition « D’autres états me font rêver » à La BF15 de Lyon revient sur le travail de Romain Gandolphe, centré autour de la parole et d’une réflexion sur l’art, les œuvres et la notion d’exposition. Des performances passées fixées en vidéo sont présentées tandis que d’autres sont jouées par l’artiste qui habite la BF15 pendant toute la durée de l’exposition.

L’exposition « D’autres états me font rêver » à La BF15, à Lyon, propose une expérience particulière, entre visite guidée, conférence, théâtre et performance, menée par Romain Gandolphe.

L’oralité est la forme principale de la pratique de Romain Gandolphe

L’exposition présente des œuvres de Romain Gandolphe, des performances et des captations vidéo de performance passées, qui s’inscrivent dans une pratique qui a pour forme principale l’oralité. La vidéo, muette et en couleurs, intitulée À la recherche, réalisée en 2017, retrace le voyage qu’a entrepris Romain Gandolphe jusqu’en Californie, à la recherche du lieu exact où Robert Barry a réalisé ses Inert Gas Series, performance historique dans les années 1960. Pour seuls indices : l’indication géographique « au Nord de San Bernardino, dans le désert de Mojave » et la photographie de l’œuvre, à partir de laquelle Romain Gandolphe tente de reconnaître les montagnes environnantes au cours d’un périple de deux semaines.

Avec la performance Sans titre, réalisée en 2016 dans une salle vide, Romain Gandolphe guide pendant dix minutes les visiteurs seulement par la parole dans son dernier voyage : il les emmène dans le désert et leur fait deviner le décor qui les entoure et six éléments qui s’y trouvent, entre présence et invisibilité. La vidéo La Poursuite documente une performance réalisée en 2015, pour laquelle Romain Gandolphe s’est caché dans l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne hors des périodes d’ouverture, alors qu’était présentée l’exposition « Rideaux/blinds ». Il fuit une caméra qui le traque, se dissimulant parmi les œuvres.

« D’autres états me font rêver » : une exposition habitée par l’artiste et lieu de performances

Exposition, l’événement est en même temps une nouvelle expérience conçue par l’artiste qui habitera l’espace de La BF15 durant toute la durée de l’événement, pour entraîner le visiteur dans des récits autour de l’art, autour d’œuvres et d’expositions visitées ou imaginées. Un programme de performances est établi à dates régulières.

La première, intitulée L’Exposition dans ma tête voit Romain Gandolphe concevoir une exposition de façon entièrement imaginaire autour d’une sélection de dix-sept œuvres d’artistes contemporains, avec une période de montage d’environ un mois durant lequel il fixera chaque œuvre dans sa tête, puis une période de visite express de quinze minutes consistant en un exposé, tandis que l’exposition restera ouverte aussi longtemps que Romain Gandolphe s’en souviendra. Une performance qui interroge le rapport entre des œuvres et un spectateur. On découvrira également les performances Every secret has a holder, J’aime les œuvres d’art. Mais m’aiment-elles en retour ? ou encore D’autres voix que la mienne.