PHOTO | EXPO

Art de la ville

18 Mai - 07 Juin 2018
Vernissage le 24 Mai 2018

L’exposition « Art de la ville » organisée par le Frac Normandie Caen rassemble des photographies et œuvres peintes de Robin Collyer, Anne Deguelle, Benoit Grimbert, Matthieu Martin et Bill Owens. Cinq artistes contemporains qui consacrent leur recherche à la thématique de la ville et de l’architecture.

L’exposition « Art de la ville » au Fonds régional d’art contemporain Normandie Caen réunit des œuvres de cinq artistes contemporains qui ont en commun le thème de la ville et de l’architecture.

 « Art de la ville », une exposition consacrée à la ville et à l’architecture

L’exposition s’inscrit tout particulièrement dans le cadre de la mission de diffusion et de sensibilisation à la création contemporaine que porte le Frac Normandie Caen. Parmi les multiples projets artistiques qu’il organise autour de sa collection, en collaboration avec des structures culturelles, mais aussi éducatives et sociales de Normandie, l’exposition « Art de la ville » a été conçue en partenariat avec l’Institut médico-éducatif L’Espoir de Caen.

Le projet avait pour but de confronter huit enfants et adolescents accueillis par l’I.M.E. à l’art contemporain. Accompagnés par leur éducatrice, Zalina, Téo, Alicia, Richard, Kévin, Elliot, Eloi et Ikrame ont eux-mêmes sélectionné des œuvres dans la collection du Frac Normandie Caen, autour de la thématique de la ville et de l’architecture.

« Art de la ville » : de Robin Collyer et Bill Owens à Matthieu Martin

Une photographie de Robin Collyer intitulée Temperance Street, témoigne de sa pratique singulière de la photographie urbaine : cette vue d’une rue de Toronto apparemment ordinaire recèle en réalité une anomalie : tous les éléments textuels de l’environnement ont été effacés informatiquement par Robin Collyer qui dénonce ainsi la pollution visuelle et surtout l’emprise de l’écrit. Avec ses photographies du paysage urbain de la série Normandie, Benoit Grimbert capte les marques de la reconstruction sur ce territoire fortement touchée par les destructions durant la Seconde Guerre mondiale.

L’œuvre Sans titre 2 (Grid), realisée en 2013 par Matthieu Martin, consiste en un magazine de graffitis en papier glacé, ouvert et recouvert de peinture à l’aérosol selon une composition qui juxtapose des rectangles gris de taille irrégulière, séparés par des liserés blancs. Evoquant visuellement un mur, l’œuvre opère une sorte de retournement en donnant à la publication qui consacre le graffiti comme art l’apparence initiale et banale du support urbain de celui-ci. On revient à la photographie avec le cliché intitulé Fourteen years ago de Bill Owens, un cliché de 1972 qui s’inscrit dans le travail du photographe américain autour de la création des banlieues aux Etats-Unis dans les années 1970.