ART | EXPO

Open Series

17 Mai - 21 Juil 2018
Vernissage le 17 Mai 2018

La galerie Templon présente l'exposition Open Series, un ensemble d'une vingtaine de peintures datant des années 1970 réalisées par l'un des pionniers de l’abstraction : Robert Motherwell (1915-1991).

L’exposition « Open Series »  à la galerie Templon, à Paris, expose une vingtaine d’oeuvres du peintre américain Robert Motherwell, figure majeure de l’expressionnisme abstrait.

Robert Motherwell : un jeune peintre proche des surréalistes

L’attrait du jeune peintre américain Robert Motherwell pour la philosophie, la littérature et la poésie l’encourage à rencontrer, lors de ses premiers voyages en Europe, dans les années 1930, les artistes surréalistes. Les œuvres d’Henri Matisse ou encore celles de Piet Mondrian inspirent indéniablement sa pratique picturale à ses débuts.

La série Open : le thème de la fenêtre comme héritage de Matisse

En 1967, Robert Motherwell commence une nouvelle série de peintures consacrée au thème de la fenêtre qu’il nomme les Open.  Ces fenêtres ouvertes sur le monde extérieur sont une illustration de l’existence de deux mondes parallèles : celui des émotions (monde intérieur)  et celui des sens (monde extérieur). Cette thématique est récurrente dans l’histoire de l’art et de la peinture. Elle a été largement développée par Henri Matisse, en autres.

Robert Motherwell consacra vingt ans de sa carrière à l’Open Series. Au fil des décennies de 1960 à 1980, les œuvres de la série se complexifient. Tracés au centre, trois traits de fusain de dimension variable, symbolisant la fenêtre, viennent toujours apporter de la profondeur aux toiles monochromes de forme rectangulaire. Nuances de rouge, de jaune, de gris ou d’orange, Robert Motherwell expérimente une large palette de couleurs. C’est l’évolution de cette série qu’il est permis de voir dans cette exposition sous forme de rétrospective présentée à la Galerie Templon.

Robert Motherwell : un minimaliste philosophe

Ces fenêtres tracées dans la série Open sont la mise en forme concrète de questionnements philosophiques plus abstraits que n’a cessé de se poser Robert Motherwell tout au long de sa carrière artistique. Elles symbolisent la coexistence entre les notions de contenu et d’absence, d’espace et de surface. Sommes-nous dans la position de celui se trouve à l’intérieur de la maison et qui regarde par la fenêtre le monde extérieur, ou bien nous trouvons-nous plutôt dans la posture d’un passant qui se trouve à l’extérieur d’un bâtiment et regarde à travers une fenêtre ce qui s’y passe à l’intérieur comme si cette réalité était encadrée ?

Membre du mouvement d’avant garde New York School, Robert Motherwell a introduit dans sa peinture les concept d’automatisme et de psychanalyse, permettant à l’abstraction américaine d’accéder à une dimension philosophique au-delà de sa dimension première de l’esthétisme.