ART | EXPO

The French Kiss

17 Nov - 23 Déc 2017
Vernissage le 16 Nov 2017

L’exposition « The French Kiss » présente à la galerie Georges-Phillipe & Nathalie Vallois, à Paris, de nouvelles installations à travers lesquelles Richard Jackson brise avec humour les poncifs qui définissent habituellement le médium pictural.

L’exposition « The French Kiss » à la galerie parisienne Georges-Phillipe & Nathalie Vallois dévoile de nouvelles œuvres de Richard Jackson, des installations à travers lesquelles l’artiste américain invite à remettre en question la définition traditionnelle de la peinture.

Richard Jackson brise les poncifs qui définissent habituellement la peinture

La démarche de Richard Jackson vise à renouveler et étendre les pratiques picturales. Elle repose entièrement sur l’idée que le paradigme qui domine l’histoire de la peinture depuis le XVe siècle, qui en fait un médium structuré par l’association de la peinture et de la toile mais aussi de la peinture et du pinceau, doit être dépassé.

Les œuvres de Richard Jackson se consacrent à la peinture tout en en brisant tous les présupposés traditionnels. Les installations et sculptures de Richard Jackson trouvent dans la remise en question des poncifs qui définissent habituellement le médium pictural une jubilation qui rejaillit sous la forme d’expérimentations pleines d’humour.

« The French Kiss » met en scène une vision kitch de la France et de la peinture

L’exposition s’inscrit dans la continuité de l’entreprise de déconstruction et de déplacement du médium pictural de Richard Jackson avec la reconstitution à l’échelle 1 du café La Palette, institution de Saint-Germain-des-Prés de l’époque de la Bohème jusqu’à aujourd’hui qui symbolise toute l’imagerie que les Américains associent à la France. L’œuvre offre ainsi à Richard Jackson le moyen de contextualiser avec humour les lieux communs qu’il cherche à dénoncer.

La reconstitution du café est parsemée de clins d’œil aux représentations éculées de l’art pictural : multiples palettes accrochées au mur, pinceau géant posé dans un coin, robinets des tireuses à bière en forme de bouteilles monochromes évoquant des tubes de peinture… Richard Jackson rend ainsi hommage à l’univers suranné du peintre de chevalet tout en lui apportant une modernité vivifiante. Côtoyant la sculpture en néon La Palette Sign, version revisitée de l’enseigne du café, l’installation French kiss installation évoque par ses courbes multicolores des jaillissements de peinture à travers l’espace, emblématiques d’une vision de la peinture qui la libère de son support, du pinceau et même du peintre…