PHOTO | EXPO

Resilient Images

23 Sep - 19 Nov 2017
Vernissage le 23 Sep 2017

L’exposition « Resilient Images » au Centre régional de la photographie Hauts-de-France, à Douchy-les-Mines offre un dialogue entre une installation vidéo de Justine Pluvinage et des photographies de David Schalliol. Les deux œuvres, centrées sur des régions qui ont connu la disparition de leurs industries, témoignent de la capacité de résilience de leurs habitants.

L’exposition « Resilient Images » au Centre régional de la photographie Hauts-de-France de Douchy-les-Mines réunit des vidéos et des photographies de Justine Pluvinage et David Schalliol qui explorent les contextes social et culturel de deux territoires : la ville de Chicago et la région des Hauts-de-France.

Justine Pluvinage et David Schalliol s’intéressent à des territoires en crise

L’exposition « Resilient Images » résulte des séjours en résidence que Justine Pluvinage et David Schalliol ont effectué, respectivement à Chicago et dans les Hauts-de-France. Réunissant l’installation vidéo de la première et la série de photographies du second, elle croise leurs expériences en immersion dans ces deux territoires qui ont en commun d’être deux anciens bassins sidérurgiques qui ont dû surmonter la fin de leurs industries en repensant leur territoire et en y inventant de nouvelles activités.

L’installation vidéo de Justine Pluvinage et la série photographique de David Schalliol s’appuient sur le contexte social et culturel des territoires où ils ont été réalisés. Ils s’intéressent aux communautés d’habitants de Chicago et des Hauts-de-France en se concentrant sur la notion de résilience. Les deux projets ont pour sujet central la façon dont les personnes dépassent les difficultés liées aux transformations économiques de ces territoires.

L’installation vidéo intitulée Amazones résulte de dix semaines de recherches effectuées par Justine Pluvinage à travers Chicago, au cours desquelles elle a rencontré des femmes aux personnalités et expériences variées qui, toutes à leur façon, illustrent le mot « résilience ». Une rappeuse, une activiste pour la paix, une performeuse de voguing (un style de danse urbaine), bodybuildeuse ou encore une jeune artiste qui contourne son problème d’alopécie en portant une coiffe en maille décorée et se réapproprie ainsi son apparence sont filmées alors qu’elles marchent seules à travers la ville, telles des figures de la capacité humaine à triompher de l’adversité.

« Resilient Images  » : la résilience des anciens territoires industriels

Les cinquante-trois photographies de David Schalliol montrent quant à elles la résilience des territoires des Hauts-de-France, la façon dont leurs habitants ont résisté au choc qu’a constitué la disparition des industries. Réalisée lors de deux séjours de résidence dans la région, elles tentent de saisir comment l’activité humaine s’est redéployée dans les villes et les paysages, comment les habitants réinventent ces territoires et quelles sont leurs perspectives de développement.

A travers une déambulation en été et en hiver, on visite des lieux marqués par leur passé industriel mais dont l’usage a été renouvelé : des wagonnets de mine sont devenus des objets décoratifs ou signalétiques, des terrils sont devenus des collines boisées et des terrains de jeu… Surtout, on découvre de nombreuses personnes illustrant la richesse des cultures et contre-cultures de la région, dans des rencontres empreintes d’humanité.