ART | MULTI-SUPPORTS

Replay. Séquence 1

23 Jan - 15 Mar 2014
Vernissage le 23 Jan 2014

Que ce soit sur le mode de la revendication ou simplement sans aucune raison, les artistes réunis dans cette exposition ont choisi de détourner les codes du monde de l’art et de la société. A travers une grande diversité de pratiques artistiques, chacune des œuvres présentées s’inscrit dans le registre de la fiction et dénonce l’illusion du réel.

Communiqué de presse
Béatrice Cussol, Georges Autard, Lionel Sabatté, Jean Luc Parant, Serge III Oldenbourg, Antonio Gagliardi, Brian Mura
Replay. Séquence 1

L’exposition «Replay» propose un panorama d’œuvres d’artistes qui détournent les codes et les règles établis, par la société ou par le monde de l’art.

Certaines de ces œuvres sont clairement subversives, c’est le cas de la Déclaration des droits de l’homme et barbelés (1978) de Serge III Odenbourg, qui s’oppose à la revendication ésotérique paradise now ! hurlée sur le mode punk par Georges Autard.
Dans ses œuvres, Béatrice Cussol nous propose une interprétation atypique et effrontément libre du corps féminin. Quant à Brian Mura, il érige la vacuité au rang d’œuvre d’art, en reproduisant à l’infini des symboles du jeu du morpion. Chaque œuvre, à sa manière, est habitée par l’idée que le réel n’est qu’un leurre.

Un mammifère autre qu’une tortue peut porter sa maison sur son dos, comme c’est le cas pour une fouine dans Sweet home d’Antonio Gagliardi. Le quotidien constitue une fiction dans les carnets de notes de Jean Luc Parant, assemblés sur panneau, qui nous offrent en pâture à la manière d’une «Télénovella» son intimité quotidienne et une partie de celle de ses contacts ou amis. Une pratique devenue anodine aujourd’hui sur les réseaux sociaux, mais la principale différence réside ici dans la matérialité de l’œuvre, qui nous renvoie directement à l’existence physique de son auteur. C’est cette réalité matérielle qui est recréée sous forme animale par Lionel Sabatté, à partir de déchets organiques et minéraux, des matériaux pauvres et déclassés qui accèdent au statut d’œuvre d’art par l’unique volonté du spectateur.

«Replay / Séquence 1» concentre autant de propositions que d’approches artistiques diverses et variées. Réunies dans cette même exposition, elles nous apparaissent à la fois si loin les unes des autres et pourtant si proches.

En partenariat avec le réseau Marseilleexpos.

Vernissage
Jeudi 23 janvier 2014 à 18h