PHOTO | EXPO

Répertoire, 1978-1990

19 Nov - 28 Mai 2017
Vernissage le 19 Nov 2016

L’exposition « Répertoire, 1978-1990 » présente au Château de Tours des photographies de Zofia Rydet et dévoile en particulier la série Répertoire sociologique, un projet d’envergure dressant un portrait des habitants polonais à travers leurs intérieurs.

L’exposition « Répertoire, 1978-1990 » présente au Château de Tours, en association avec le Jeu de Paume, des photographies de Zofia Rydet. Dans la continuité d’expositions destinées à dévoiler des fonds et archives historiques inédits ou méconnus de photographes du vingtième siècle, celle-ci dévoile pour la première fois en France une des œuvres majeures de l’art contemporain polonais.

Répertoire sociologique : les habitants photographiés dans leur intérieur

L’exposition réunit presque trois cents tirages modernes qui appartiennent à trois séries de Zofia Rydet : Répertoire sociologique, Femmes sur le pas de la porte et Professions. Elle est principalement consacrée à la première, un projet de grande envergure que la photographe a débuté en 1978, à l’âge de 67 ans, et qu’elle laissa inachevé à sa mort en 1997.

Environ vingt mille photographies constituent Répertoire sociologique, un ensemble de clichés tous réalisés suivent le même mode opératoire. Dans une centaine d’endroits en Pologne, des habitants sont photographiés dans leur intérieur par Zofia Rydet au grand-angle et dans la majorité des cas avec un flash puissant qui met crûment en lumière les moindres détails. Les personnes sont placées devant un mur et leur environnement est mis en scène par Zofia Rydet : les photographies accrochées au mur sont réordonnées et les objets sont réunis en compositions sur les tables.

Les intérieurs comme reflets de la psyché

La série Répertoire sociologique répond à l’idée de Zofia Rydet que les intérieurs ne sont pas un simple décor de la vie des gens mais un véritable reflet de leur psyché. Son but était donc de constituer un vrai répertoire des intérieurs des habitations polonaises, autant que des Polonais eux-mêmes, en exploitant le rapport entre les objets ou l’architecture et la personnalité des gens, entre les goûts esthétiques et les opinions politiques et religieuses.

La série Femmes sur le pas de la porte s’inscrit dans le projet Répertoire sociologique, mais a été développé de façon indépendante par Zofia Rydet. Sur ces photographies, des femmes posent devant leur maison. Cette prise de vue en extérieure a pour but d’exprimer le pouvoir, la force et le sens des responsabilités dont ces femmes font preuve.