ART | EXPO

Record again. 40 années d’art vidéo allemand

16 Mar - 29 Mai 2011
Vernissage le 16 Mar 2011

"Record again" présente un parcours dans l'histoire de l'art vidéo, à travers cinquante vidéos des quarante dernières années qui reflètent exemplairement la diversité de la scène vidéo allemande.

Joseph Beuys, Michael Bielicky, Claus Böhmler, Bazon Brock, Michaela Buescher, Gerd Conradt, Holger Czukay, Lutz Dammbeck, Flatz, Jochen Hiltmann, Wolf Kahlen, Digne Meller Marcovicz, Michael Morgner, Heike Mutter, Marcel Odenbach, Gábor Body, A.R. Penck, Klaus Rinke, Dieter Roth, Reiner Ruthenbeck, Ulrich Rückriem, Walter Schröder-Limmer, Herbert Schuhmacher, HA Schult, Gerry Schum, Wolfgang Stoerchle, Ursula Wevers, Paul Wiersbinski
Record again. 40 années d’art vidéo allemand

« Record again » présente un parcours exceptionnel dans l’histoire de l’art vidéo, à travers cinquante vidéos des quarante dernières années qui reflètent exemplairement la diversité de la scène vidéo allemande.

De nombreuses oeuvres historiques, indisponibles pendant des décennies, sont rendues visibles au public grâce au long travail de restauration effectué par le «Laboratoire pour Systèmes Vidéo Anciens» du ZKM de Karlsruhe.

Fondé en 2004, le «Laboratoire pour Systèmes Vidéo Anciens» du Centre ZKM rassemble un large parc d’équipements historiques, couplés à la technologie moderne, permettant à nouveau de voir plus de cinquante formats vidéo, des années 1960 aux années 1980; ces vidéos sont dans le même temps numérisées et archivées.

Parmi les oeuvres présentées, le célèbre match de boxe de Joseph Beuys à la «Documenta 5» (1972), les oeuvres réalisées au synthétiseur vidéo de Walter Schröder-Limmer, «Medienhaus» de HA Schult de 1978, une oeuvre inédite de Ulrike Rosenbach et Klaus vom Bruch de 1977 et plusieurs oeuvres produites dans l’Ex-Allemagne de l’Est, qui présentent un double intérêt artistique et historique.

« Record again. 40 années d’art vidéo allemand » rend hommage à ces pionniers de l’art vidéo longtemps oubliés et dont le travail reste encore méconnu.

Cinq copies des films parcourent actuellement le monde. Les films sont sous-titrés en anglais. Un catalogue édité par le le ZKM de Karlsruhe, la Fondation Allemande pour la Culture et le Goethe-Institut accompagne la programmation.