ART | EXPO

Notre pain quotidien

25 Oct - 08 Déc 2018
Vernissage le 25 Oct 2018

L’exposition « Notre pain quotidien » à la galerie parisienne Anne Barrault présente une sélection des dessins que réalise quotidiennement Ramuntcho Matta : des œuvres à l’encre et à l’aquarelle qui saisissent sur le vif sentiments et pensées.

L’exposition « Notre pain quotidien » à la galerie Anne Barrault, à Paris, dévoile des dessins de Ramuntcho Matta : des œuvres spontanées et sensibles en forme de haïkus quotidiens qui laissent lire court à l’imagination.

« Notre pain quotidien » : les Dessins du jour de Ramuntcho Matta

Le titre de l’exposition, « Notre pain quotidien », repose sur un jeu de mots entre les langues française et anglaise, le mot « pain » signifiant dans cette dernière « douleur ». Le titre évoque ainsi autant ce qui nous nourrit chaque jour que les difficultés que nous rencontrons au quotidien, en d’autres termes, les douleurs qui nous rendent plus forts.

Des dessins en forme de haïkus de Ramuntcho Matta

Les dessins de Ramuntcho Matta, réalisés à l’encre et l’aquarelle sur papier, ont l’aspect de haïkus : d’une facture simple marquée par l’improvisation, faits de vifs traits noirs et de taches colorées, ils transmettent  la fulgurance d’émotions ou de pensées saisies dans l’instant. Ils s’inscrivent dans une pratique pluridisciplinaire qui se partage entre la création musicale et plastique et qui combine parfois le dessin, le son, la vidéo, l’espace et les mots.

Ramuntcho Matta, une pratique pluridisciplinaire guidée par la rencontre

L’exposition présente une sélection de dessins qui font partie des séries Desseins du jour (2014-2015) et Dessins du jour (2017): depuis quatre ans, Ramuntcho Matta réalise chaque matin, de façon quasi rituelle, un dessin qu’il publie ensuite sur son compte Facebook, en y associant une phrase. Une pratique qui est guidée par l’intérêt que l’artiste porte aux autres : ses dessins sont en effet prétextes à rencontre, les internautes ajoutant leur propre phrase au dessin du jour et engageant parfois des échanges avec Ramuntcho Matta.