DANSE | SPECTACLE

Polices!

01 Avr - 03 Avr 2015
Vernissage le 01 Avr 2015

Chorégraphie pensée sur le texte éponyme de Sonia Chiambretto, Polices! se présente comme une partition chorale sur les forces de l’ordre, de la rafle du Vel d’hiv aux plus récentes émeutes de banlieues. Rachid Ouramdane livre une vision aussi poétique que réaliste, donnant corps aux figures historiques de l’ombre comme aux psychologies inquiétées.

Rachid Ouramdane
Polices!

«Depuis plusieurs années, Rachid Ouramdane approfondit une écriture chorégraphique très singulière, qu’il tient au plus près d’une réalité documentée. Ses pièces scrutent le monde, au jour des identités complexes, des parcours d’exils et de confrontations aux grandes violences de l’histoire. Or cela ne verse pas sur le versant d’un réalisme documentaire, mais œuvre à une poésie des représentations imaginaires. La posture du solo, ou du portrait, en a souvent découlé.

Polices!, tout au contraire, est une pièce de foule, très largement prise en pieds par des amateurs. Son sujet, très politique, nourri de l’histoire collective, se devait d’être porté par des gens, par le nombre, d’une pièce citoyenne en même temps qu’artistique. Conçue dès 2013, bien avant les événements qui viennent de traumatiser le pays, elle ne pourra manquer d’en croiser des échos. À la base, Polices! est un texte de Sonia Chiambretto. Non sans proximité avec la poésie sonore, cette auteure puise elle aussi dans le document d’archive, le témoignage, l’interview, pour faire émerger des matières qu’elle orchestre dans la scansion et la résonance de ses montages. Ici, elle s’est intéressée à des épisodes ou aspects les moins glorieux de la police française, depuis la rafle du Vél’ d’Hiv jusqu’à l’exacerbation quotidienne des tensions en banlieue, en passant par le grand meurtre d’État que constitua la répression de la manifestation du 17 octobre 1961.

Que faire d’artistique avec de tels propos? Polices! annonce les intentions d’une psychanalyse collective, pour mettre au travail l’imaginaire lié aux notions d’ordre, de justice, d’abus, particulièrement telles que des enfants se les représentent. À mille lieues d’une exposition de violence, d’une surenchère de dénonciation, la pièce, très sophistiquée, articule une scénographie lumineuse et directionnelle, en réponse à une trame de marches collectives et de parades, tandis qu’une véritable installation du son résonne avec les paroles des chants d’un chœur d’enfants. Une impressionnante création vidéographique contribue encore à déployer l’échelle des errances et des destinées, qui sous-tend une pièce au propos grave et courageux. À l’épreuve d’une dureté sociale, Polices! engage à l’élévation des pensées.» Gérard Mayen

«Loin du discours politique et de son penchant pour la «langue de bois», l’espace littéraire ouvre un autre entendement du réel. L’écriture de Sonia Chiambretto emprunte à la collecte de récits personnels et à la recherche documentaire avant de filtrer, agencer, composer. Depuis Mon képi blanc, en 2007, écrit à partir de nombreux témoignages recueillis à proximité de la caserne de la légion étrangère à Aubagne, les «sujets» qu’elle explore ne sont pourtant pas parmi les plus immédiatement poétiques. Polices! brasse ainsi toute une foule de documents disparates sur les forces de l’ordre, du point de vue d’un enfant sur une perquisition jusqu’aux archives du procès Papon. Dans la veine de ses précédents spectacles, qui n’hésitaient pas à évoquer le vécu de personnes torturées ou de réfugiés climatiques, Rachid Ouramdane donne au texte de Sonia Chiambretto la choralité d’une partition sonore que vient relayer, sur scène, un flux permanent de corps en mouvement. Chorégraphie d’un ordre public, et des injonctions qui le bordent, mais où veille la permanence d’un possible désordre collectif. » Jean-Marc Adolphe

Conception: Rachid Ouramdane
Texte: Polices! de Sonia Chiambretto (éditions Grmx 2011)
Musique: Jean-Baptiste Julien
Vidéo: adaptation de Trois frontières de Mehdi Meddaci
Scénographie: Sallahdyn Khatir
Lumières: Stéphane Graillot
Costumes: La Bourette
Assistante artistique: Ève Beauvallet
Avec: Mani A. Mungai, Annie Hanauer, Dorothée Munyaneza, Klara Puski & en alternance: Elio Fouilleul et Mathieu Guidoni
Avec: la chorale d’enfants des conservatoires à rayonnement communal de Garges-lès-Gonesse et de Gonesse (Chef de Chœur: Rémy Hermitant) & une foule d’habitants de Paris