ART | EXPO

Poles

22 Jan - 25 Mar 2017
Vernissage le 22 Jan 2017 à partir de 13:00

L’exposition « Poles » à la galerie Thaddaeus Ropac de Pantin présente des œuvres récentes de Not Vital. Des sculptures et installations monumentales mais aussi des peintures et dessins nourris par la vie nomade de l’artiste suisse.

L’exposition « Poles » à la galerie Thaddaeus Ropac, à Pantin, rassemble diverses œuvres récentes de Not Vital : des sculptures, installations, peintures et dessins.

Des sculptures monumentales inspirées par l’ailleurs

Les sculptures et installations réalisées par Not Vital durant la dernière décennie se situent dans la logique monumentale à laquelle l’artiste suisse nous a habitués. Ainsi l’installation sculpturale intitulée Sta(i)r(e), une réalisation en acier de plus de huit mètres de hauteur qui investit la grande nef de la galerie comme un gigantesque escalier. L’œuvre dont le titre repose sur un jeu de mot entre le mot anglais « stairs » (escaliers) et les mots latins « stare » et « ire » (se tenir debout et aller), semble être la version moderne des bâtiments antiques comme les pyramides incas ou égyptiennes.

Les références à des ailleurs géographiques et culturels sont nombreuses dans l’œuvre de Not Vital comme en témoigne encore ses nouvelles créations. L’installation monumentale Let 100 Flowers Bloom a été réalisée à Pékin où l’artiste a installé son atelier principal en 2008. Cent sculptures en acier chromé représentant des lotus s’étalent à perte de vue. D’environ trois mètres de long, chaque fleur est unique, non pas moulée mais façonnée à la main. Les petites imperfections qui découlent de ce processus artisanal permettent à chaque pièce de réfléchir des effets de lumière qui les animent. Le titre de l’œuvre est une incitation à la méditation doublée d’une référence à un slogan de Mao Zedong.

Nomadisme et attachement à la terre natale

Une grande sculpture en acier présentée en extérieur figure le pelvis d’un chameau. Elle rappelle deux thèmes importants de l’art de Not Vital : celui de l’animal et celui du nomadisme. Le chameau évoque en effet la période durant laquelle l’artiste vivait au Niger, où cet animal revêt une dimension à la fois sociale, pratique, financière et alimentaire. L’œuvre intitulée Pelvis tire du caractère naturellement sculptural de l’os sa force architecturale.

Si les œuvres sont nourries par le nomadisme de Not Vital qui a puisé son inspiration de ses nombreux voyages à travers le monde, certaines rappellent aussi son attachement à sa terre natale, la région de l’Engadine, dans les Alpes suisses. La nouvelle série de sculptures intitulée Poles, qui donne son titre à l’exposition, tire leurs formes des pylônes balisant les routes de montagne pendant les périodes d’enneigement. Au sommet de chaque pointe est placée une sculpture emblématique de Not Vital reproduite à petite échelle. Les piquets sont ainsi semblables à des repères délimitant le chemin créatif de l’artiste.