DESIGN | EVENEMENT

Vente aux enchères Masters

08 Fév - 08 Fév 2018

Entre design et art, RBC mobilier organise une grande vente aux enchères Masters. En partenariat avec l'éditeur Kartell, RBC met en vente trente chaises Masters (Philippe Starck et Eugeni Quitllet), customisées par trente créateurs contemporains (Jean Nouvel, Rudy Ricciotti...).

Nouvel arrivant sur la scène parisienne, avec l’ouverture de son showroom en septembre 2017, RBC Mobilier est un acteur-clef du design contemporain. Spécialiste du design dédié aux professionnels, RBC est installé depuis trente ans à Nîmes. Et depuis 1987, RBC à essaimé à Avignon, Lyon, Montpellier… Fort de cet essor, RBC Mobilier organise, dans son espace montpelliérain, une vente aux enchères Masters, en partenariat notamment avec Artcurial et Kartell. Au menu : une trentaine de chaises Masters (2009), à la base conçues par Philippe Starck et Eugeni Quitllet. Éditées par Kartell, chacune des chaises ici présentées a été customisée par un artiste-créateur. Soient trente pièces uniques, à la lisière entre art et design, mises en vente au profit d’organismes du secteur de la santé (dont le CHU de Montpellier). Trente petits bijoux repensés par des designers, architectes et artistes contemporains.

La chaise Masters, customisée par trente créateurs (Jean Nouvel, Ruddy Ricciotti…)

Magnétique, se distingue par exemple la chaise customisée par Jean Nouvel : Drapée. Écho direct à la collection d’assises KNP de Jean Nouvel Design, Drapée est parée de ces mêmes housses moelleuses qui signent KNP. Un enveloppement en jaune et noir, pour une pièce aux formes généreuses. Plus taquin, l’architecte Rudy Ricciotti propose Tautologie. Soit la chaise Masters, recouverte d’une couche de « peinture blanche réalisée à la main, à la brosse et à la langue ». Tandis que le designer Tristan Lohner, avec Speed, présente une chaise toute de rouge brillant enduite, augmentée de trainées horizontales, comme si la pièce avait été interceptée par le regard, bolide lancé dans une course folle. L’artiste contemporain, Clément Philippe livre quant à lui Chape de plomb. Une chaise Masters dont le dossier ajouré à été complété au plomb. Pour une pièce caparaçonnée, entre ceinture de chasteté et protection contre la radioactivité.

Vente aux enchères Masters : Philippe Starck et Eugeni Quitllet rejouent leur best-seller

Non sans humour, Philippe Starck et Eugeni Quitllet signent eux aussi une customisation de leur propre best-seller. Avec Trône, Philippe Starck reprend le dossier en arceaux de la Masters, pour le monter sur un pied tulipe. Un sobre coussin rouge vient se mettre à la disposition du séant des futurs acquéreurs. Comme le note Philippe Starck, « Les grands maîtres méritent un trône ». Eugeni Quittlet quant à lui, avec Eugeni Quitllet l’âme de la Master, prolonge l’hommage aux trois inspirations de la chaise. À savoir la Tulip Armchair d’Eero Saarinen, la Série 7 d’Arne Jacobsen et l’Eiffel Chair, de Charles Eames. Un hommage qui se pare ici de tubes fluorescents. Pour une pièce flashy pop, définitivement 1980s. Au total, la vente aux enchères Masters, organisée au RBC Montpellier, réunit ainsi trente pièces d’humour et de maîtres, dans un but caritatif.