DESIGN | EXPO

Composition En appui

02 Fév - 22 Avr 2018

En marge du fonctionnalisme, le designer Philippe Million développe des pièces dont la force réside dans leur qualité de présence. L'exposition "Composition En appui", à la Galerie Surface, présente ainsi sa pièce éponyme. Une étagère en bois, à la fois fortuite, fragmentaire et ingénieuse.

Tout est un peu énigmatique dans l’exposition « Composition En appui » du designer Philippe Million. D’abord parce que cela se déroule dans la Galerie Surface. Un lieu d’exposition stéphanois qui consiste en une vitrine. Espace fantomatique, ou de présence purement objective, Surface offre un lieu de visibilité au design, au cœur de la ville de Saint-Étienne. Ensuite, parce que la pièce exposée dans cette vitrine l’est de la façon la plus sobre qui soit. À savoir Composition En appui : quatre pièces, indépendantes les unes des autres, qui pourraient être décrites comme des sortes des tréteaux en bois. À ceci près qu’aucune ne peut tenir debout sans être adossée à un support. Adossées contre le verre de la vitrine, puis les unes contre les autres, les quatre pièces, de coloris différents, offrent ainsi une sorte d’espace de rangement en suspension.

Composition En appui de Philippe Million : une étagère modulable, en bois

La Composition En appui de Philippe Million s’inscrit dans la continuité du travail du designer. Soit une démarche visant à mettre davantage l’accent sur la qualité de présence des objets que sur leur dimension fonctionnelle. Ici, les quatre cadres finissent par former une sorte de meuble. Avec une existence singulière. S’agit-il d’une composition contingente ? Ont-ils été conçus exprès pour ? Leur fonction est-elle inscrite dans leur forme ? Pièces simples et modulables, Composition En appui semble comme en attente. Une suspension qui retient le regard, questionne le rapport aux objets, au monde. Pour un design qui souhaite déjouer la réification, la chosification, la réduction des objets à une fonctionnalité sans présence. Un design attentif à un point important : plus encore que remplir des fonctions, les objets occupent des lieux, construisent des espaces de vie.

À l’écart du fonctionnalisme : un design de la présence des objets, pour des pièces à vivre

Créant un mobilier singulier, Philippe Million conçoit des œuvres qui deviennent compagnes de cohabitation. Leurs propriétaires les utilisent, certes, mais avant tout, ils vivent avec. Par le regard et le volume d’espace occupé, notamment. Et dans cette économie de la création d’un espace à vivre plus qu’à utiliser : Composition En appui transforme la Galerie Surface en lieu d’étonnement et d’interrogation. En lieu de réflexion quant à la place des objets. Quant à leur rôle, ou encore, quant à la façon de les concevoir. Dans tous les sens du terme : la façon de les appréhender dans leur existence effective, comme la façon de les créer. Ensemble fragmentaire à quatre éléments, ici installés de dos et de façon légèrement décalée, Composition En appui peut tout autant se jouer à un ou seize cadres. Dans un alignement parfait ou en quinconce. Une modulabilité simple, pour un meuble humble et ingénieux.