DESIGN | EXPO

Papier washi

01 Sep - 31 Oct 2017

Densan, label du savoir-faire artisanal japonais, présente «Papier washi», une exposition consacrée à l’art japonais du papier. A Paris, la Maison Wa présente au sein de son espace Densan les créations d’artisans versés dans l’art ancestral du papier washi, papier dont les qualités naturelles le destinent à des usages multiples.

L’exposition «Papier washi» organisé à la maison Wa par le label Densan, souligne une fois encore la volonté du Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie japonais de promouvoir l’excellence de l’artisanat d’art japonais.

Après l’exposition «Densan : l’artisanat traditionnel du Japon», qui a permis de découvrir à la fois l’histoire, les savoir-faire de l’artisanat japonais et la permanence d’une tradition adaptée au mode de vie contemporain, Densan propose de découvrir l’art du washi, un papier traditionnel japonais entièrement fait à la main.

«Papier washi» : des qualités naturelles

Papier aux usages multiples issu d’une tradition artisanale millénaire, le washi est fait de fibres végétales généralement extraites de l’écorce du mûrier. D’abord rincées, celles-ci sont assouplies puis battues, ce dernier procédé permettant d’obtenir une pulpe qui, mélangée à l’eau, devient pâte elle-même transformée en feuilles de papier, au moyen d’une technique artisanale éprouvée.

Naturellement brillant, solide, et d’une épaisseur uniforme, le papier washi a pu être utilisé par la famille impériale pour fabriquer son nécessaire de correspondance, et recouvrir des livres. Ces qualités naturelles font du washi un papier, qui différemment travaillé peut prendre différentes formes. Brut ou savamment ouvragé et décoré, transparent ou opaque, le papier washi peut servir à fabriquer lampes, papiers peints ou cloisons, alliant souplesse, fragilité apparente, et robustesse. C’est une telle polyvalence que permet de découvrir l’exposition «Papier washi».

«Papier washi» : diversité du papier

L’exposition «Papier washi» présente les créations de divers artisans d’art japonais versés dans la maîtrise de ce dernier et représentés par les sociétés Tanigushi Aoya Washi, Ikazaki Shachu, et Sekishu Washi Kubota, toutes trois sélectionnées par le label Densan et produisant un type particulier de papier washi.

Ainsi la société Tanigushi Aoya Washi produit-elle du papier washi d’Inshû, dont la tradition de fabrication se révèle millénaire. Résolument moderne, Tanigushi Aoya Washi s’efforce d’adapter à la vie contemporaine le washi en recourant à un procédé singulier donnant au papier un volume à la texture lise et homogène.

Une tradition artisanale plus récente est celle perpétuée par Ikazaki Shachu, société fabriquant du papier washi d’Ôzu. Son président contribue de la sorte à redonner vie à une région du Japon et s’emploie à proposer de nouveaux usages de ce type de papier.

Quant à elle, la société Sekishu Washi Kubota produit du papier washi de Sekishu. La technique de fabrication, reconnue par l’UNESCO, permet à celle-ci perpétuer un héritage artisanal se conjuguant à la production de nouveaux types de papier destinés à la décoration intérieure et du papier luminescent.