DANSE | FESTIVAL

Les Inaccoutumés 2017

14 Nov - 09 Déc 2017

La 23e édition du festival de danse contemporaine Les Inaccoutumés propose un condensé d'interdisciplinarité dans les arts vivants. Au programme :  danse contemporaine, performance, live, arts plastiques... Avec huit spectacles, dont cinq créations et inédits, par Théo Mercier, Claudia Triozzi, Olivia Grandville, César Vayssié et Ivana Müller.

La 23e édition des Inaccoutumés est placée sous le signe de l’interdisciplinarité. Festival de danse contemporaine organisé depuis 1995 par la Ménagerie de Verre, Les Inaccoutumés 2017 célèbrent les processus créatifs. Danse contemporaine, performance et arts plastiques se conjuguent ainsi pour des spectacles incisifs et inédits. Du 14 novembre au 9 décembre 2017, ce sont huit pièces qui seront à l’honneur. Avec une nouveauté : la présentation d’une création hors les murs. La fille du collectionneur (création 2017), par le plasticien pluridisciplinaire Théo Mercier, au théâtre Nanterre-Amandiers (navette prévue).

Les Inaccoutumés 2017 : cinq créations inédites (Théo Mercier, Claudia Triozzi, Olivia Grandville…)

Au programme des Inaccoutumés 2017, huit spectacles de danse contemporaine, dont cinq créations. Avec deux cartes blanches : à la chorégraphe Ivana Müller et au réalisateur et plasticien César Vayssié. Ivana Müller présente Conversations déplacées et César Vayssié EXEMPLE – The Raw And The Cooked Research. Le plasticien Théo propose quant à lui deux spectacles : La fille du collectionneur et la reprise de Radio Vinci Park (2016), co-créé avec François Chaignaud. Quant à l’effervescente Claudia Triozzi, chorégraphe, plasticienne et performeuse, elle poursuit son vaste projet de Thèse Vivante, initié en 2011. Aux Inaccoutumés 2017, Claudia Triozzi présente ainsi Pour une thèse vivante, épisode 5 : Un CCN en terre et en paille. Enfin, la chorégraphe Olivia Grandville présentera sa dernière création, A l’ouest. Soit, dans l’ensemble, l’occasion de découvrir les pièces soutenues et/ou coproduites par ce laboratoire de recherche et création qu’est la Ménagerie de Verre.

La Ménagerie de Verre : incubateur de chorégraphies contemporaines (danse, performance, live…)

L’édition 2017 du festival Les Inaccoutumés permettra également de retrouver la performance live Where’s the MC, par la chorégraphe suisse Marie-Caroline Hominal. Ainsi que la pièce Nature IRL (UNIVERSAL) [autrement nommée Nature in IRL], du chorégraphe suédois Mårten Spångberg. Moment de synthèse condensée et d’ouvertures dansées, Les Inaccoutumés bousculent les codes, explorent la chorégraphie contemporaine. Avec une édition 2017 particulièrement encline à empiéter sur les territoires des autres arts : performance, film, théâtre, live, écriture… Une manière de garder la danse contemporaine vivante et féconde, créative et capable de se chercher en dehors des limites. Autant de voyages et d’aventures que chaque spectacle pousse à son paroxysme. De l’expérience universitaire avec Claudia Triozzi (Pour une thèse vivante), à un voyage en Amérique du Nord avec Olivia Grandville (A l’Ouest)… La Ménagerie de Verre livre un panel jubilatoire des arts vivants contemporains.