DESIGN | EXPO

Nendo à Sèvres

25 Mai - 25 Juil 2018
Vernissage le 24 Mai 2018 à partir de 18:00

Accueilli à la Manufacture de Sèvres depuis 2015, le collectif de designers nendo expose à la Galerie de Sèvres. Entre art et design, "nendo à Sèvres" réunit des pièces du studio aussi bien tokyoïte que milanais. Pour une intégration atypique de la porcelaine dans le champ du design contemporain.

Collectif de designers japonais ayant le vent en poupe, Nendo occupe une place de plus en plus visible sur la scène du design contemporain. En janvier 2015 déjà, l’éditeur parisien Maison & Objet leur avait décerné le titre de Créateur de l’année. Fondé à Tokyo par le designer Oki Sato en 2002, le studio Nendo [pâte à modeler] a également des bureaux à Milan. Il réunit les designers Oki Sato, Sayaka Ito, Noritaka Ishibayashi et Mayuka Henmi, notamment. Invité depuis 2015 à la Manufacture de Sèvres, Nendo présente une exposition conjuguant délicatesse et inspirations naturelles. L’exposition « Nendo à Sèvres » réunit ainsi des pièces créées au fil de ces trois dernières années. Dont le vase Sakura, présenté lors de la Milan Design Week de 2017. Soit un vase en porcelaine d’où émerge une branche de cerisier en fleurs [sakura].

Exposition « Nendo à Sèvres » : la porcelaine au cœur du design contemporain

Designer cosmopolite, né à Toronto en 1977, Oki Sato cultive une ligne à l’épure minimaliste. Pour Sèvres, le studio Nendo a mis l’accent sur une forme de symbiose avec la nature d’une part, et une attention à la tradition de l’autre. Une tradition qui, ici, prend les traits d’une plongée culturelle dans les attributs habituellement associés à ces deux figures que sont la culture japonaise et la porcelaine de Sèvres. Avec le cerisier en fleur (vase Sakura, 2017), les nénuphars (table Hasu, 2017), pour la tradition figurative japonaise… Et l’or, le bleu de Sèvres (Suzu Bell, 2017), pour la manufacture de porcelaine et céramique, fondée par Louis XV en 1740. Livrant des pièces raffinées, l’exposition « Nendo à Sèvres » propose des œuvres élégantes et déroutantes. À l’instar du vase Sakura, conjuguant perfection et anti-fonctionnalité.

Beauté, fonction, utilité… Le collectif nendo déplace les limites entre art et design

Le vase Sakura possède en effet au moins deux qualités remarquables : une finesse dont l’excellence confine à la perfection… Et un flan transpercé pour mieux laisser passer une tige de cerisier en fleur, pétrifiée. La table Hasu, pour sa part, se compose d’un assemblage de nénuphars dont la réunion finit par former une infime surface uniforme. Tandis que les clochettes de Suzu Bell transforment la fragile et précieuse porcelaine de Sèvres en instrument à percussion. Vase troué, table sans plateau, cloches en porcelaine… Dans ce décalage entre les pièces et leurs fonctions supposées se discerne presque un clin d’œil. Ou une question adressée au design contemporain, sur l’antagonisme (réel ou traditionnellement supposé) entre beauté et utilité. Et de la contemplation à la réflexion active, l’exposition « Nendo à Sèvres » relève ainsi le défi d’une inscription de la porcelaine dans le design contemporain.