ART | EXPO

Of False Beaches And Butter Money

05 Sep - 07 Oct 2017
Vernissage le 05 Sep 2017

L’exposition « Of False Beaches And Butter Money » à la galerie parisienne Almine Rech réunit des peintures, sculptures et une vidéo de l’artiste canadienne Chloe Wise. Une exploration sans concession des fausses représentations qu’engendre le mercantilisme contemporain.

L’exposition « Of False Beaches And Butter Money » à la galerie Almine Rech, à Paris, dévoile le travail pluridisciplinaire de Chloe Wise. Mêlant la sculpture, la peinture et le dessin, l’installation et la vidéo, la jeune artiste canadienne explore les rapports entre l’art, la société et la consommation.

Les œuvres de Chloe Wise mettent en lumière le mercantilisme de la vie contemporaine

Les œuvres hyperréalistes de Chloe Wise soulignent avec pertinence les innombrables fausses représentations sur lesquelles repose la société de surconsommation. En usant de multiples médiums comme la peinture, le dessin, la sculpture, l’installation et la vidéo, mais aussi dans une perméabilité constante entre la vie personnelle et son personnage public via les moyens modernes et numériques de communication, l’artiste s’intéresse aux liens entre la perception et l’amélioration de soi ou encore entre la création d’une image et son authenticité.

Les œuvres de Chloe Wise mettent en lumière la façon dont les individus s’adaptent au mercantilisme qui contamine toutes les facettes de la vie contemporaine. Pour cela, elles abordent en particulier les domaines de la mode et de la gastronomie, la nourriture servant de code à la plasticienne pour illustrer les rapports complexes entre la consommation, le bien-être et la jouissance ou encore les questions de genre.

La nourriture est au centre d’une exploration des fausses représentations

Les tableaux et sculptures réunis dans l’exposition « Of False Beaches And Butter Money » se réapproprient l’imagerie des produits laitiers en révélant un caractère inutile voire nocif pour la santé qui se pose en rupture avec l’iconographie traditionnelle véhiculant une vision pastorale et romantique idéale. Une dichotomie se pose comme emblème de la relativité de toute véracité. La nourriture est au centre d’associations surprenantes : les peintures intitulées Virgo Triennal et Gluten Freedom adoptent le style classique du portrait bourgeois pour mieux le détourner. Des femmes assises y posent en tenant élégamment dans leurs bras et leurs mains des fruits et des briques de lait d’amande ou de lait chocolaté.

Des sculptures en forme de natures mortes déforment elles aussi les représentations traditionnelles en insérant les notions de fugacité et de destruction annoncée dans ces compositions d’apparence raffinée. Sur de hauts socles recouverts de peaux de vache sont disposés d’élégantes pièces de vaisselle côtoyant des fruits, du lait dégoulinant sur le tout, évoquant la dégradation naturelle à venir.