PHOTO | EXPO

Perspectives XVII

13 Jan - 25 Fév 2018
Vernissage le 12 Jan 2018

L’exposition « Perspectives XVII » à La Chambre, à Strasbourg, présente les œuvres de cinq photographes émergents : Morgane Britscher, Mélodie Meslet-Tourneux, Lola Maria Muller, Hélène Thiennot et Amandine Turri Hoelken. Des séries, documentaires et installations photographiques qui reflètent la richesse de la jeune création contemporaine.

L’exposition « Perspectives XVII » à La Chambre, à Strasbourg, présente les œuvres des cinq jeunes photographes qui ont bénéficié en 2017 du programme d’accompagnement professionnel « Perspectives ». Les travaux de Morgane Britscher, Mélodie Meslet-Tourneux, Lola Maria Muller, Hélène Thiennot et Amandine Turri Hoelken reflètent la diversité de la création contemporaine émergente.

« Perspectives XVII » expose cinq jeunes photographes du Grand Est

L’exposition clôture la troisième édition du programme Perspectives et montre le fruit d’une année d’accompagnement à la professionnalisation offert à cinq jeunes photographes du Grand Est. Le programme Perspectives s’inscrit dans la volonté de La Chambre de soutenir la jeune création photographique contemporaine en proposant des interventions et formations par des professionnels de l’image, un soutien financier, un accompagnement artistique et un suivi individuel. Il trouve sa concrétisation dans la production d’œuvres pour l’exposition collective « Perspectives XVII ».

Les séries Les Prémices et Exil de Morgane Bristscher ont pour thème central les liens que l’on tisse avec les lieux et les territoires et la façon dont ceux-ci participent à notre construction et nous influencent durablement. La série Les Prémices associe photographies et textes dans une tentative de fixer une trace des paysages mosellans de l’enfance de Morgane Bristscher, aujourd’hui menacés par la dissolution de la couche de sel sur laquelle ils sont établis.

Mélodie Meslet-Tourneux entre photographie et céramique

Les œuvres de Mélodie Meslet-Tourneux marient ses deux pratiques : la photographie argentique et la céramique. Appliquant des photographies de potiers en action et de gestes modeleurs sur des pièces de céramique, la plasticienne lie le geste à l’image, le passage du corps et sa trace. Pour la série Bleu Fassi, elle est allée à la rencontre de céramistes marocains, pour fixer par la photographie et le feu les actes immuables qui se succèdent dans un atelier fassi.

L’installation Figures, titre provisoire de Lola Maria Muller retrace à travers un dispositif entre le livre, le film et la fresque son périple à travers les paysages des roches du Eldhraun, en Islande, formé à la fin du XVIIe siècle par une éruption volcanique qui a englouti les lieux sous des torrents de lave. Cette œuvre poursuit la recherche de Lola Maria Muller autour de « l’expérience du paysage ».

Amandine Turri Hoelken, entre photographie sociale et anthropologie

La démarche d’Amandine Turri Hoelken se situe au croisement de la photographie sociale et de l’anthropologie et a pour enjeu principal un questionnement sur notre perception des évènements et leur communication à autrui. Pour le documentaire photographique Zone 54, Amandine Turri Hoelken a passé trois années aux côtés de « zonards » pour mieux connaître leur quotidien. L’installation photographique intitulée Émergences d’Hélène Thiennot, racontant l’histoire du lac artificiel de Guerlédan, dans les côtes d’Armor, s’inscrit dans son travail autour des notions de trace et de mémoire.