DESIGN | EXPO

Moon

19 Mai - 21 Juil 2017

L’exposition « Moon » à la galerie Tator, à Lyon, dévoile la première réplique de la lune à l’échelle 1/20 millions. Le dispositif créé par Oscar Lhermitte et le Studio Kudu associe objet en trois dimensions et source lumineuse pour reproduire avec exactitude le relief de la lune et les phases lunaires telles que nous les voyons depuis la terre.

L’exposition « Moon » à la galerie lyonnaise Tator présente la première réplique de la lune parfaitement fidèle à la réalité. Réalisée par le designer Oscar Lhermitte en collaboration avec le Studio Kudu, le dispositif associe 3D et lumière.

Moon, première réplique fidèle de la lune

L’exposition résulte de quatre années de recherches, de conception et de développement puis de construction de prototypes pour aboutir à la création de la première reproduction réaliste de la lune. Alors que jusque là, les représentations de notre satellite reposait sur des photographies en deux dimensions ou sur des illustrations manquant d’exactitude, le projet Moon a utilisé les données collectées par l’Institut de recherche planétaire, le Centre allemand de l’aérospatiale, qui travaille sur la mission Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA.

Grâce à ces éléments scientifiques, Moon est un objet en trois dimensions dont la topographie reproduit précisément celle de la lune, avec tout son relief, ses crêtes et cratères. Cette reproduction à l’échelle 1/20 millions associe un objet 3D et une source lumineuse : des LED disposées en anneau sont placées en rotation autour de l’objet et éclaire en permanence la face de la lune visible depuis la terre, de telle sorte que sont restituées les paysages et les phases lunaires que nous connaissons.

Objet 3D et source lumineuse reproduisent la lune à l’échelle 1/20 millions

Un algorithme intégré au système permet de recréer la trajectoire effectuée par la lune autour du soleil. Enfin, une horloge en temps réel et un système d’engrenage garantissent la concordance entre le dispositif et les positions réelles de la lune et du soleil.

L’exposition, en plus de dévoiler le premier objet lunaire réaliste, met en lumière chaque étape du processus de création d’un objet donné : la période de recherche, la conception technique et formelle puis la production et la commercialisation.