DESIGN | OBJET

Mer noire

12 Jan - 12 Mar 2017
Vernissage le 12 Jan 2017

La galerie Gosserez présente Mer noire, le nouveau projet du designer français installé en Belgique, Damien Gernay. Cette table basse inspirée de l’imaginaire de la mer superpose ces matériaux que sont le cuir et l’acier pour représenter les infinis variations de cet élément naturel qu’est l’eau.

Après avoir étudié le design en Belgique, à l’Ecole Supérieure des Arts (ESA) de Saint-Luc Tournai, Damien Gernay a d’abord scénographié des spectacles de danse contemporaine et de théâtre, et fonde avec Magali Vernier et Olivier Pitot le groupe de recherche plastique GABUZOMEU en 2000, puis installe sept ans plus tard son studio de design à Bruxelles. La galerie Gosserez présente la dernière création de Damien Gernay, Mer noire, une table basse représentant les infinis variations de cet élément naturel qu’est l’eau.

Entre nature et artifice : le design selon Damien Gernay

Le parcours de Damien Gernay témoigne certainement d’une diversité d’intérêts que ne manque pas de refléter sa propre pratique du design. Par delà les distinctions disciplinaires les plus communément reçues, il conçoit des luminaires, du mobilier, et des accessoires selon une même démarche expérimentale qui use de matériaux et de textures prenant la nature pour modèle, et jouant du pouvoir de suggestion des formes organiques. La démarche du designer, dit Damien Gernay, est comparable à celle du peintre ou du sculpteur car « l’impondérable joue un rôle clef dans mon travail. L’erreur est acceptée et assimilée, faisant de chaque pièce une pièce unique, avec sa propre histoire, ses propres complexités, et ses paradoxes. J’essaie de combiner le contrôle avec la spontanéité, et de mélanger le doux et le brut. »

Des réalisations telles la collection de lampes et de suspensions Veiled Lady, le projet Nature synthétique, ou la série Textured Objects, illustrent à la fois cette présence de la nature et la perception du monde extérieur de Damien Gernay, que traduit son travail sur les formes et les textures. Si les lampes Veiled Lady trouvent leur origine dans l’observation de la forme géométrique de la tête d’un champignon, Nature synthétique est une table faite de reliefs de branches d’arbres, transférés sur le dessous en polyester de celle-ci, et visibles à travers sa surface transparente.

Les objets créés rendent compte de la tension fructueuse entre matériaux synthétiques et naturels. Si tout matériau, insiste Damien Gernay, « a son propre vocabulaire, je tente de travailler avec celui-ci, de créer mon propre langage, lequel utilise, superpose, et confronte différents matériaux. L’objet a donc une signification. Il évoque, soulève des questions. Simple ou multiple, sa signification devient cohérente. »

Mer noire

Une telle cohérence recherchée au travers de l’exploration constante des matériaux fabriqués et naturels apparaît dans Mer noire, la dernière création de Daniel Gernay. Cette table basse entièrement noire est inspirée par la mer et le mouvement des flots. Ici, une fois encore, Damien Gernay joue du registre du pouvoir d’évocation des éléments naturels. Le mouvement des flots, sans cesse changeant, peut aussi bien fasciner qu’épouvanter. L’intention première fut certainement de saisir ces changements brusques et furtifs en utilisant un matériau particulier, le cuir. Matière vivante et malléable, la texture du cuir permet de traduire les divers aspects perçus de l’eau. Creux et arêtes du cuir travaillé évoquent tout à la fois la fluidité de l’élément liquide et la dureté de la pierre, composant une sorte d’instantané photographique Dès lors, les variations de lumière sur le plateau de la table gainé de cuir semblent animer celui-ci, et suggérer ce qui peut se dissimuler sous cette surface noire.