DANSE | SPECTACLE

Shown and Told

24 Nov - 26 Nov 2017

Spectacle dansé et dit, Shown and Told de Meg Stuart et Tim Etchells fait le pari de la simplicité. Sans musique ni décor, la chorégraphe américaine répond par la danse aux paroles de l'auteur et scénographe britannique. Duo de deux immenses figures des arts vivants contemporains, Shown and Told peut faire l'économie des apparats pour se concentrer sur l'essentiel : l'intensité de l'échange, en live, entre deux artistes aux sensibilités et expressivités remarquables.

Shown and Told [Montré et dit] est une performance dansée, à deux corps et deux voix. Alors oui, c’est un spectacle en anglais, non surtitré. Mais il faut dire que c’est un spectacle réunissant la chorégraphe et danseuse Meg Stuart, ainsi que l’auteur et scénographe Tim Etchells (Cie Forced Entertainment). De quoi, pour les non-anglophones, faire une petite exception en se laissant guider. D’abord parce que Meg Stuart danse de tout son corps. Ensuite parce qu’une langue c’est aussi un rythme, un timbre et des colorations. Enfin, parce que c’est là une manière atypique de s’immerger dans une autre langue. Et pour les anglophones, Shown and Told, de Meg Stuart & Tim Etchells, permettra en plus de savourer la création en live d’une performance dansé et dite, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

Shown and Told de Meg Stuart et Tim Etchells : une performance dansée et dite

Sans musique ni décor autre que la Grande Salle du Centre Pompidou, Meg Stuart déploie ses gestes et mouvements. Un langage dont Tim Etchells s’empare pour lui répondre avec celui des mots, des phrases. Ou l’inverse, parfois. Parce que l’improvisation se fonde ici sur une connaissance mutuelle aguerrie. Il y a d’abord eu, pour les réunir : Alibi (2001), It’s not funny (2006) et surtout Expo Zéro de Boris Charmatz, en 2014 à Berlin. Autant de coopérations ayant préludé au spectacle-performance Shown and Told. Comme le dit Meg Stuart : « C’est une rencontre intime entre deux langages […]. C’est un échange. C’est aussi l’occasion pour le public de voir de près d’où vient la danse, non pas d’un point de vue conceptuel mais en terme d’énergie. Qu’est-ce qui nous passe par la tête lorsque nous dansons? Quelles images, quelles associations, quelles sensations nous viennent ? Idem pour la façon dont Tim Etchells écrit*. »

Création live et duo entre danse (Meg Stuart) et écriture (Tim Etchells)

Shown and Told est une improvisation, dans le sens du jazz. C’est une performance composée de fragments déjà écrits en amont. Un collage réalisé en temps réel par deux protagonistes rivés l’un à l’autre. Tout passe par l’attention, l’écoute et les regards. Le canevas préexiste, mais l’ordre des éléments, les enchainements, le fait que tel élément intervienne ou non : tout cela relève du live. Cette création en temps réel donne ainsi une tension particulière à la performance. Par-delà le langage, il y a la multitude des signaux sensibles. Ou pour emprunter les termes de Tim Etchells : « Je crois que c’est très important de permettre au langage d’exister en tant que texture, musicalité ou énergie plutôt que sur le plan sémantique. […] Parler n’est pas uniquement de l’ordre du texte, c’est aussi un mouvement ; parler nécessite un corps, du souffle, un muscle, un geste — c’est un acte physique. De la même manière, le mouvement peut être une façon d’écrire ou de parler *. » Avec Shown and Told se déploie ainsi une pièce respirant maturité et confiance, où danser et dire se ratent, se guettent, se soutiennent.

* Entretien – Meg Stuarts et Tim Etchells, par Maïa Bouteillet.