ART | EXPO

Temps d’un espace-nuit

18 Nov - 05 Jan 2019
Vernissage le 17 Nov 2018

L’exposition « Temps d’un espace-nuit » au Frac Occitanie Montpellier présente les œuvres de quatre jeunes artistes, Marion Chambinaud, James Joffrin, Rébecca Konforti et Linh Nguyen, qui explorent à travers leurs sculptures, vidéos, photographies, peintures, textes, dessins et installations différents rapports à la réalité.

L’exposition « Temps d’un espace-nuit » au Fonds régional d’art contemporain Occitanie Montpellier rassemble les sculptures, vidéos, photographies, peintures, textes, dessins, installations de quatre jeunes artistes qui explorent différents rapports au réel.

Temps d’un espace-nuit : explorer différents rapports à la réalité

Organisée dans le cadre du programme Post_Production, dédié à l’insertion professionnelle et artistique de jeunes diplômés des écoles supérieures des beaux-arts d’Occitanie, l’exposition « Temps d’un espace-nuit » rassemble les œuvres de Marion Chambinaud, James Joffrin, Rébecca Konforti et Linh Nguyen, et marque l’aboutissement collectif de leurs recherches individuelles sur des formes qui relèvent de différents rapports à la réalité.

Sculptures et installations de Marion Chambinaud, peintures de James Joffrin…

Les sculptures en céramique et les installations de Marion Chambinaud, comme l’ensemble de quatre sculptures en terre et papier intitulé Extension d’un four,  sont intimement liées à la notion de foyer, lieu du feu mais aussi d’habitation. En effet, l’artiste s’intéresse à ce qui, littéralement, habite la matière, que ce soit à travers des références à l’architecture, ou en creusant la matière, pour mettre à jour les phénomènes physiques, les forces et les fluides qui la traversent. Les peintures de James Joffrin renvoient à des souvenirs, des témoignages visuels et autres images mentales anodins, et tentent de générer de nouveau l’émotion dont elles sont porteuses pour lui.

 … photos et vidéos de Linh Nguyen et médiums multiples chez Rébecca Konforti

Par la peinture, le dessin, l’installation ou encore le texte, Rébecca Konforti transforme le lieu d’exposition, implique les œuvres des autres artistes pour produire un vaste ensemble de figures et de signes. Une démarche qui renvoie aux multiples réalités qui cohabitent au sein de ce que nous nommons le réel. Les photographies et vidéos de Linh Nguyen montrent quant à elles toute l’étrangeté du monde, à la faveur de paysages filmés de nuit, seulement éclairés par la lune et les étoiles ou de dessins laissés par le temps sur des objets abandonnés dans la nature…