logo
140227SerignanDowns
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Roderick Buchanan
Thomas Muir Help Desk
26 avril-06 juin 2003
Paris 3e. Galerie Praz-Delavallade
Au travers d'une salle de classe reconstituée, de quelques photos, et d'un panneau en forme de drapeau français, l'artiste écossais Roderick Buchanan donne forme et vie à Thomas Muir, un Écossais de la fin du XVIIe converti aux idées démocratiques de la Révolution française.
fleche suivante1/1
Par Camille Lenglois

L'artiste écossais Roderick Buchanan met en situation Thomas Muir, un Écossais de la fin du XVIIe converti aux idées démocratiques de la Révolution française.
Au travers d'une salle de classe reconstituée avec tableaux et cartes géographiques, de quelques photos, et d'un panneau en forme de drapeau français, l'homme prend forme et vie : il n'est plus cet illustre inconnu qui a donné son nom à une école dans un village écossais et dont la maison sert de vestiaire à un terrain de football.

Sa présence s'impose à partir de photographies de bâtiments, d'un buste vermoulu, ou de tableaux sombres couverts d'écritures en anglais et en français. L'homme investit l'espace et peuple ces fragments qui sont autant de signes de sa vie.

Cette réhabilitation historique d'un inconnu n'est pas dépourvue d'humour. La démarche documentaire est déjouée par des questions telles que « Pourquoi la moitié des troupes de J.-P. Jones est-elle allée au pub au lieu d'aller détruire les armées britanniques ? », par la tête encadrée du maître fictif installée à côté du tableau, par le drap portant l'inscription « Thomas Muir Help Desk », ou bien encore par la biographie mentionnant le caractère anonyme du personnage.

La recherche semble moins valoir pour Thomas Muir lui-même que pour l'artiste. Très largement méconnu, Thomas Muir est devenu un référent imaginaire, un corps immatériel qui hante les salles de classe écossaises. Dans quelle mesure le mythe construit autour de son identité mystérieuse a-t-elle atteint l'enfant Buchanan ?

Mais la perspective s‘élargit : donnant la parole au défunt, l'artiste convoque le théâtre des absents, ces êtres qui dessinent en creux la personnalité. Qui sont les véritables figures historiques qui favorisent l'inscription dans un ensemble ?
Le Thomas Muir historique, lien entre la France et l'Angleterre pendant la Révolution française, évoqué par le panneau biographique bleu-blanc-rouge, a-t-il plus de poids que celui figuré par la photo du buste vermoulu aux teintes légèrement rosées ?
À partir de son expérience, Roderick Buchanan interroge le paysage intérieur de chacun avec humour et distance. Avec subtilité il s'attache à la valeur des référents imaginaires.

Roderick Buchanan :
Huntershill. Photo digitale monté sur dibond, fini brillant. 41,50 x 49 cm.
Bishopbriggs. Photo digitale sur dibond, fini brillant. 40,50 x 59,50 cm.
The Croppy Boy. Photo digitale sur dibond, fini brillant, pcv, cadre en chêne. 33 x 37 cm.
Headless statue. Photo digitale sur dibond, fini brillant, pcv, cadre en chêne. 100 x 150 cm.
Skeleton. 60 impressions digitales format A3. 210 x 354 cm.
Between this and this : Thomas Muir High School + Turnbull High School. Photo digitale sur dibond, fini brillant. 83,50 x 59,50 cm.
Thomas Muir Help Desk. Tableau noir.


fleche suivante1/1



ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

140331ArchiUrgence
ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite
140320PMU
140317Le104AMA


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
puce rouge  Avignon: fermée pour travaux, La Collection Lambert s’expose hors-les-murs
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole des Arts décoratifs (Ensad)
DIAPORAMA

Pierre Coulibeuf, The Warriors of Beauty, 2002-2006. Installation vidéo.
Larissa Sansour, A space exodus, 2009. C-print



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales