logo
140227SerignanDowns
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Lionel Sabatté
Marrella splendens
17 mars-14 avril 2012
Paris 4e. Galerie Patricia Dorfmann
Hasard et poésie, Lionel Sabatté est un artiste de l'expérimentation mais aussi de la fantasmagorie. Ses animaux aux couleurs oxydées évoquent des chimères d'un autre temps. Lâcher prise et restructuration d'un univers, il nous entraîne dans un voyage au plus profond de son imaginaire.
fleche suivante1/1
Par Marie-Jeanne Caprasse

Faire parler la trace, la tache, la poussière, les résidus. C'est tout un art médiumnique sur lequel se concentre la pratique de Lionel Sabatté. Puissamment lié aux forces de la nature, au monde animal et végétal, au monde des hommes mais aussi surtout celui des esprits, l'artiste n'a de cesse de dialoguer avec la matière.

Il cultive l'imprévu et l'incongru: il sculpte avec de la poussière ou des morceaux d'ongle ou de peau de pieds, il mélange les matériaux pour faire craqueler la peinture, il s'amuse à oxyder une solution à base de fer pour jouer avec les effets de matière provoqués.

Lionel Sabatté est un artiste de l'expérimentation mais aussi de la fantasmagorie. Ses animaux aux couleurs oxydées évoquent des chimères d'un autre temps, les teintes sont minérales et la matière formée suggère la rugosité de la peau. On reconnaîtra la forme générale d'un poisson des profondeurs abyssales, d'un dodo ou d'un sauriens. Mais, figures dans la figure, on distingue également de petits êtres qui semblent camouflés en surface. Est-ce la trace de l'esprit du temps ou la fantaisie rêvée de l'artiste qui pénètre les êtres qu'il engendre ?

Les titres donnés aux œuvres indiquent une projection toute personnelle de l'artiste dans une tentative de donner forme à des taches qui peuvent sembler aléatoires. Même s'il travaille la matière, n'hésitant pas à puiser dans le registre de l'abstraction, il reste attaché à la figure.
Dans la peinture Le Multicéphale chou-fleur des profondeurs, notre regard s'accorde effectivement à découvrir une forme de chou-fleur mais aussi de poisson des eaux froides. On trouve ce que l'on cherche. C'est dans cette même logique d'appropriation de la forme, qu'il fait surgir ça et là un détail bien dessiné comme un gobelet ou une allumette.
Ainsi, il donne une impulsion de sens, d'histoire racontée par le tableau, sans pour autant nous projeter dans le monde réel. Dans la série de grands tableaux exposés ici, les repères sont flottants et c'est comme si à la surface du tableau, deux dimensions venaient se rencontrer : celle de la tache qui explose ou s'étend, et celle de l'objet hyper figuré.

Son mode opératoire fonctionne tout particulièrement lorsqu'il crée avec du presque rien, des résidus produits par l'homme comme la poussière ou les peaux de pieds. La fragilité de ces objets et leur côté dérisoire leur donne une valeur émotionnelle liée à leur signifiant de vie et de mort. Ce sont des vanités contemporaines qui parlent à notre condition, à travers tous les temps.


Œuvres
— Lionel Sabatté, AO15. 2012. Solution à base de fer, solution oxydante et acrylique sur papier Arches. 46 x 61 cm
— Lionel Sabatté, Le fuyant regarde la tortue. 2011. Acrylique, huile et vernis sur toile. 130 x 160 cm
— Lionel Sabatté, Pigment, 2011. Acrylique, huile et vernis sur toile. 130 x 195 cm
— Lionel Sabatté, La colombe des profondeurs. 2011. Acrylique, huile et vernis sur toile. 89 x 130 cm
— Lionel Sabatté, Ephémère (ephemeroptera). 2012. Peau de pied (corne) et ongles. 10 x 8 x 4 cm




fleche suivante1/1



ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

140331ArchiUrgence
ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
puce rouge  Avignon: fermée pour travaux, La Collection Lambert s’expose hors-les-murs
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole des Arts décoratifs (Ensad)
DIAPORAMA

David Kramer, Minor Details, 2010



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales