logo
160617SetePeiMing
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Nedko Solakov
Twelve Semipaintings Done in a Very Fast Way
04 nov.-23 déc. 2005
Paris 6e. Galerie G.-Ph & N Vallois
Douze jours avant le début de son exposition, douze toiles vierges fournies par la galerie attendent l'artiste. Le peintre Nedko Solakov n'a commencé aucun des travaux qui seront présentés au vernissage. L'artiste se réserve le droit de n'en faire qu'à sa tête, tant pis pour la presse et les collectionneurs pressés, il n'y aura ni preview ni communication de visuels.
fleche suivante1/1
Par Marguerite Pilven

A la façon d'un prélude ou d'une ouverture, la première toile lève le rideau sur la démarche particulière que s'est assignée l'artiste. «This is the beginning of the twelve semipaintings done in a very fast way» lit-on. Taches de peinture et mélanges colorés parsèment également la toile, la faisant ressembler à une palette.

Le gracieux petit portrait qui apparaît dès la seconde toile aiguille d'emblée le regard. Les mots qui le cernent nous renseignent : il s'agit de la femme de l'artiste, venue lui rendre visite. Suite à une dispute conjugale survenue le matin même, et dans le désir de restaurer un lien complice, il lui demande de poser, puis de participer à la réalisation du tableau.
La ligne ondulée d'un bleu mer qu'elle appose distraitement fera finalement figure de leitmotiv, mue par l'imagination du peintre en devenirs multiples. Moustache, vagues et rubans bleus traversent comme un fil la succession journalière des tableaux.

La vie de l'artiste, les anecdotes qui la ponctuent infléchiront donc le travail. Les intrigues se succèdent. Ballottage d'un petit bonhomme lunatique d'abord pendu à sa bile noire puis prenant son envol à la queue d'un grand ballon solaire, migration d'une famille de nuages fatiguée ou compétition de trois vagues devant un jury… L'imagination de Solakov s'emballe et on ne sait qui du dessin qui du texte mène la barque.

Fantasques, les improvisations de l'artiste semblent cependant puiser aux sources de ses humeurs du moment. Les rappels de couleurs et de formes relient entre elles ces saynètes qui en décrivent les inflexions au quotidien. On est projeté dans un espace mental où figures et mots se déploient librement sur le blanc de la toile.

Point de monumentalité ni de virtuosité excessive, Solakov n'a pas besoin d'en faire des tonnes. Plus proches du dessin que de la peinture, les tableaux ont cette fulgurance du jeu de mots ou du trait d'esprit. L'intelligence de l'œil et de la main s'y conjugue.


fleche suivante1/1



ANNONCES


160624CorciaOdySaban
ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160616LeQuartierDeces


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  La Cité internationale de la tapisserie lance une campagne de crowdfunding
puce rouge  Vittorio Serio, candidat à la présidence d’Ateliers d’Art de France
puce rouge  La Galerie Thaddaeus Ropac s’installe à Londres en 2017
puce rouge  Les grandes lignes de Nuit Blanche 2016 dévoilées
puce rouge  Un sursis pour le Musée des Tissus de Lyon
puce rouge   Marie Roche, nouvelle directrice du CDC Le Pacifique
puce rouge  Njideka Akunyili Crosby, lauréate du Prix Canson® 2016
puce rouge  PETITION. NON à la fermeture du Quartier, Centre d'art contemporain à Quimper
puce rouge  Gojiki, le premier «linkedin» de l'Art
puce rouge  Soutien aux arts de la rue
puce rouge  Nominations au CDN et au CCN d’Orléans
puce rouge  La galerie Perrotin, New York déménage dans le Lower East Side
DIAPORAMA

Julien Crépieux, Reprise de volée, 2009. Photogramme.
François-Xavier Lalanne, La Mouche, 1966. Laiton, acier, porcelaine, plexiglas et palissandre. Collection particulière. &8232;



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales