logo
140719Pareidolie
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e REDACTEUR-ice COMPETENT-e
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Max Charvolen
Transfert et transfiguration
25 sept.-07 nov. 2004
Ivry-sur-Seine. Credac. Centre d’art contemporain d´Ivry
Par un proche de Support/Surface, de grandes fresques colorées et aériennes qui utilisent le mur d'exposition comme support et réceptacle de la mise à plat de carapaces évidées obtenues par moulage d'autres murs… Une histoire de surface à habiter, autant dire à transfigurer.
fleche suivante1/1
Par Muriel Denet

Max Charvolen déploie sur les murs du Credac de grandes fresques colorées et aériennes. Fixes, elles n'en sont pas moins déplaçables, délocalisables. Ce paradoxe tient à l'utilisation du mur d'exposition comme support et réceptacle de la mise à plat d'une sorte d'écorce en longs lambeaux effilés.

Ces carapaces évidées ont été obtenues par moulage d'autres murs. Une superposition de rectangles de toile vierge, enduits d'acrylique coloré ou non, a recouvert le bâti d'un lieu élu par l'artiste. Puis, rendu à son usage habituel, il est livré aux passages, et au travail qui s'y effectuent, qui encrassent alors les parties en contact avec les corps.

L'empreinte du lieu devient aussi celle de son occupation, comme une peau en prise directe avec la vie, qui est ensuite arrachée, puis incisée pour se déployer en bandes tentaculaires à même les murs d'exposition. Marches noircies et contremarches claires, les escaliers montent au ciel dans la tradition de la peinture illusionniste des fresques antiques, alors que les lancers de couleurs s'agrippent, grimpent et ouvrent l'espace, dans une fusion baroque du lieu originel et du lieu d'accueil.

Le transfert ainsi opéré, et le travail de réduction/extension des volumes en deux dimensions, sont pour Max Charvolen, qui fut un temps proche de Support/Surface, les actes clefs de la peinture : une histoire de surface à habiter, autant dire à transfigurer.

Max Charvolen
À Vallauris, 13 rue des Tours. Escalier, murs, série « Sondes et poulpes », 2001. 260 x 165 cm.
À Vallauris, 13 rue des Tours. Palier, huisserie, série des « Sondes et poulpes », 2001. 383 x 159 cm.
À Limoges, atelier Arsénica, 2000. Colle acrylique, colle non colorée, pigments. 700 x 900 cm.
Arles, musée Réattu, le petit escalier en vis, 2001. Colle acrylique, colle non colorée, pigments. 880 x 590 cm.
À Vallauris, 13 rue des Tours. Escalier, murs, séries « Sondes et poulpes », 2001. Colle acrylique, colle non colorée, pigments. 1171 x 692 cm.
Études de mises à plat, Vallauris, 1999-2000. 9 pièces.
Mine de plomb à Vallauris, 1999.


fleche suivante1/1



ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
puce rouge  Laurent Le Bon nouveau président du musée national Picasso
DIAPORAMA

Bruno Peinado, Sans titre, Love Long Distance, 2010. Résine, peinture. Diamètre: 130 cm.
Graciela Sacco, Bocanada, 1993. Impression héliographique.
Joanne Leighton, Exquisite corpse, 2012. Danse. Pièce pour 58 chorégraphes et 7 danseurs



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales