logo
140227SerignanDowns
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Edith Dekyndt
The Transparent Ceiling
20 mars-30 avril 2009
Paris 3e. Galerie Les Filles du calvaire
Les travaux d'Edith Dekyndt révèlent la part poétique de phénomènes physiques tels que le magnétisme ou l'apesanteur, à travers une exposition remarquable, toute en délicatesse.
fleche suivante1/1
Par Alexandrine Dhainaut

L'exposition est à l'image du travail d'Edith Dekyndt : précieux et sensible. Le visiteur découvre un accrochage épuré, réduit à quelques pièces disposées de façon éparse sur les deux étages de la galerie.

D'emblée, le regard est attiré par la pièce centrale au rez-de-chaussée (Martial O.): une table en verre sous laquelle un petit tapis de poussières de fer est subtilement caressé par un mouvement circulaire. Sous la table, un dispositif électrique actionne les rotations d'un aimant qui écarte les poussières à la façon des bobines de Helmholtz. Le micro événement qu'il produit en surface est d'autant plus précieux que la table est démesurément grande.
La physique appliquée aux arts plastiques, voilà sans doute une des problématiques qui motivent la pratique d'Edith Dekyndt. Quel son produit le diamant d'un tourne disque au contact d'un disque de velours (Générique + Grey Song 02) ? Comment filmer un élastique en apesanteur sans aller sur la lune (Slow Object 04) ?

La physique est un moyen comme un autre pour Edith Dekyndt de trouver des solutions à des problèmes qu'on ne se pose pas. Rien d'étonnant alors à ce que l'artiste s'intéresse au générique de cinéma, symbole même de ce qu'on occulte, de ce que l'on "zappe". Tout son travail sert donc à prendre du temps, à révéler l'invisible, ou plutôt une réalité que l'on mésestime, qu'on ne prend pas ou plus la peine de regarder.

Ces œuvres transpirent donc de ce temps, celui de la réalisation comme lorsqu'elle recolle avec la précision d'un orfèvre une bouteille en verre éclatée et celui de l'attente qu'elles sous-entendent : Gowanus — série de 52 clichés — est le résultat d'une attente prolongée en quête du passage d'une bulle, d'un hasard qu'elle fait durer : face au canal de Brooklyn, Edith Dekyndt attend patiemment le moment où une bulle de pollution va remonter à la surface et s'étendre en une flaque évanescente.

Difficile ne pas voir dans ce travail un possible écho aux recherches d'Agnes Pockels (physicienne anglaise du XIXe siècle) qui donna naissance à la physique des surfaces : Agnes Pockels pratiquait la physique avec les outils d'une simple ménagère, et observait, dans son évier, les taches d'huile à la surface de l'eau. L'art d'Edith Dekyndt est à l'orée de la science et du quotidien (on retrouve des matériaux tels que le pain, les clous, les aiguilles, etc.). Il se nourrit des détails, de l'infime pour les rendre remarquables.

Edith Dekyndt
Martial O, 2007-2009. Table cadre en acier, plateau en verre peint, moteur à pile ou secteur, poussière de métal. 90 x 200 x 90 cm.
Blue limited 01, 1997. Projection de 80 dia.
Slow Object 04, 1997. Vidéo projection en boucle. Durée : 6'05''.
Something Blue, 1996. Photographie sous diasec. 40 x 60 cm.
Things Happen To Things (Bread and Black ink), 1995. Photographie sous diasec
34 x 58 cm.
Usedom, 2007. Vidéo projection, durée 2'47, en boucle.
La nuit je mens, 2009. Aluminium et tissu réflechissant. Environ 300 x 180 cm
One Day Ellipse 01, 2009. Papier et aiguilles. 41 x 107 cm
½ Shadow  01, 2009. Mine de plomb sur papier. 21 x 29,7 cm
Present Perfect, 2008. Nanogravure sur métal (clou).
Cold explosions, 2000. Ongoing. Bottle object.
Night in White Satin 01, 2008. Mine de plomb sur papier. 23 x 30 cm
Interluds 05, 2001. Ongoing, photographies sur papier. 60 x 80 cm.
Générique + Grey Song 02, 1996- 2009. Installation vidéo et son.
Gowanus, 2008. 56 tirages jet d'encre (inkjet) sur papier dessin. 24 x 30 cm (chaque) + cadre.
One second of silence (Part. 04, Rotterdam), 2009. Vidéo projection. Durée 20'28'', en boucle.


fleche suivante1/1



ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

140331ArchiUrgence
ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite
140320PMU
140317Le104AMA


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Sam Stourdzé nommé directeur des Rencontres de la photographie
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
puce rouge  Avignon: fermée pour travaux, La Collection Lambert s’expose hors-les-murs
DIAPORAMA

Alonzo King, Lines Ballet, Constellation, 2013. Danse. 1h10



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales