logo
160520ArtAbordable
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Uwe Henneken
Légion troublée
24 avril-07 juin 2008
Paris 3e. Galerie Almine Rech
Dans « Légion troublée », Uwe Henneken inspecte les troupes d'un étrange bataillon peuplé de légionnaires maladifs et grotesques. Quand le canon résonne, tout ce petit monde se met en branle. Avant que ne s'immisce le doute et commence le récit.
fleche suivante1/1
Par Emmanuel Posnic

L'exposition débute à cet instant précis. Lorsque la machine se dérègle, finissant d'émousser une armée déjà précaire. Uwe Henneken éclate les éléments dans la salle. Au centre, le canon multicolore, un brin pop et factice. Autour de lui, des tableaux, des barils de poudre, des caisses fermés et d'autres ouvertes sur la tête de personnages au physique de renfrognés.

Cette société à la débandade s'appelle l'«Imperium Schlemihlium». Une civilisation sur le déclin que ses fils, les Schlemilh, tentent de préserver. Mais contre qui lutter? Et quels sont les acquis à sauvegarder? Nul ne le sait. Les Schlemilh font l'autruche: ils se cachent dans des mallettes, se réfugient l'air dépité sur des tonneaux à la dérive ou sous des cordes de pendus enroulés aux branches des arbres, se protègent derrière les canons, les étendards, les derniers lustres de l'apparat militaire.
Ils sont pourtant bien présents, dans l'ombre certes mais suffisamment nombreux pour que l'on ne se sente pas un peu épié. Ces lascars déchus nous scrutent, sans aucun doute, au point de nous laisser croire que nous aussi, à déambuler de cette manière entre les positions des uns et des autres, peut-être nous en faisions partie.

Derrière le conte, derrière la naïveté comique de ces trognes abattus, il y a dans cette civilisation à l'abandon une part de nous-mêmes. De nos lâchetés, nos échecs, nos découragements face au combat ordinaire. Avec «Légion troublée», Uwe Henneken nous pose finalement cette simple question: et si le renoncement était devenu culturel?

Uwe Henneken
Zero, 2008. Huile sur toile. 260 x 210 cm
The one eyed kingdom, 2008. Huile sur toile. 258 x 150 cm
The frontier people (Knospe und Hälmchen), 2008. Huile sur toile. 230 x 180 cm
Mutter Vanguard, 2008. Bronze, coffre en bois. 162 x 54 x 96 cm
Imperial Take Care And Control Flag, 21st Century, 2007. Tissu. 290 x 190 cm
Mary Malaise, 2007. Metal, bois. 110 x 250 x 180 cm
Ruhe auf der Flucht, 2008. Barils de bois, malles. Dimensions variables
Strohhalm, 2008. Huile sur toile. 260 x 210 cm
The only good neighbour, 2008. Huile sur toile. 230 x 140 cm
V.O.T.E # 2307, 2008. Bronze, coffre en bois. 87 x 38 x 56 cm


fleche suivante1/1



ANNONCES


160513Abordable
ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160517Le104impatience
160510MitterrandMcCollum


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Bilan de la Nuit européenne des musées 2016
puce rouge  Le Musée départemental Matisse, au Cateau-Cambrésis élu palme d’or du palmarès des musées de France par Le Journal des Arts.
puce rouge  Air shark: le requin monumental de l’aéroport Côte d’azur
puce rouge  Les 15 finalistes du Prix Levallois 2016
puce rouge  Valérie Mouroux rejoint l’Institut français
puce rouge  Disparition de l'artiste François Morellet
puce rouge  Patrimoines vivants dans un Moyen-Orient en conflit
puce rouge  Les collections des musées de la Ville de Paris en ligne.
puce rouge  Les lauréats du 61e Salon de Montrouge ont été annoncés.
puce rouge  L’école Camondo ouvre dès la rentrée 2016 10 % de places gratuites.
puce rouge  La galerie Templon fête ses 50 ans en 2016
puce rouge  Les nouveaux membres du conseil d’administration du Centre Pompidou
DIAPORAMA

Jean Ferrero, Combustion, Vence, 1969.
Rob de Oude, Tangibly Paradoxed, 2012. Huile et acrylique sur bois. 41x41 cm.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales