logo
141115CracSeteArchipel
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Uwe Henneken
Légion troublée
24 avril-07 juin 2008
Paris 3e. Galerie Almine Rech
Dans « Légion troublée », Uwe Henneken inspecte les troupes d'un étrange bataillon peuplé de légionnaires maladifs et grotesques. Quand le canon résonne, tout ce petit monde se met en branle. Avant que ne s'immisce le doute et commence le récit.
fleche suivante1/1
Par Emmanuel Posnic

L'exposition débute à cet instant précis. Lorsque la machine se dérègle, finissant d'émousser une armée déjà précaire. Uwe Henneken éclate les éléments dans la salle. Au centre, le canon multicolore, un brin pop et factice. Autour de lui, des tableaux, des barils de poudre, des caisses fermés et d'autres ouvertes sur la tête de personnages au physique de renfrognés.

Cette société à la débandade s'appelle l'«Imperium Schlemihlium». Une civilisation sur le déclin que ses fils, les Schlemilh, tentent de préserver. Mais contre qui lutter? Et quels sont les acquis à sauvegarder? Nul ne le sait. Les Schlemilh font l'autruche: ils se cachent dans des mallettes, se réfugient l'air dépité sur des tonneaux à la dérive ou sous des cordes de pendus enroulés aux branches des arbres, se protègent derrière les canons, les étendards, les derniers lustres de l'apparat militaire.
Ils sont pourtant bien présents, dans l'ombre certes mais suffisamment nombreux pour que l'on ne se sente pas un peu épié. Ces lascars déchus nous scrutent, sans aucun doute, au point de nous laisser croire que nous aussi, à déambuler de cette manière entre les positions des uns et des autres, peut-être nous en faisions partie.

Derrière le conte, derrière la naïveté comique de ces trognes abattus, il y a dans cette civilisation à l'abandon une part de nous-mêmes. De nos lâchetés, nos échecs, nos découragements face au combat ordinaire. Avec «Légion troublée», Uwe Henneken nous pose finalement cette simple question: et si le renoncement était devenu culturel?

Uwe Henneken
Zero, 2008. Huile sur toile. 260 x 210 cm
The one eyed kingdom, 2008. Huile sur toile. 258 x 150 cm
The frontier people (Knospe und Hälmchen), 2008. Huile sur toile. 230 x 180 cm
Mutter Vanguard, 2008. Bronze, coffre en bois. 162 x 54 x 96 cm
Imperial Take Care And Control Flag, 21st Century, 2007. Tissu. 290 x 190 cm
Mary Malaise, 2007. Metal, bois. 110 x 250 x 180 cm
Ruhe auf der Flucht, 2008. Barils de bois, malles. Dimensions variables
Strohhalm, 2008. Huile sur toile. 260 x 210 cm
The only good neighbour, 2008. Huile sur toile. 230 x 140 cm
V.O.T.E # 2307, 2008. Bronze, coffre en bois. 87 x 38 x 56 cm


fleche suivante1/1



ANNONCES


141116Le104sciarroni
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141111macparis2000


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Until Then: trois anciens de la galerie Yvon Lambert prévoient d'ouvrir un nouvel espace à St-Ouen
puce rouge  Polémique autour de la pièce Exhibit B de Brett Baileys, la liberté de création (encore) mise à mal
puce rouge  Décès du photographe Lucien Clergue, cofondateur des Rencontres d'Arles
puce rouge  Jours sombres pour la culture au Blanc-Mesnil (93): l’UMP étrangle le Forum
puce rouge  L'édition américaine de la Fiac reportée à 2016
puce rouge  Prochainement au Centre Pompidou, une nouvelle galerie sur le Design et l'Architecture
puce rouge  L'ex-directrice contestée du Frac Nord-Pas-de-Calais nommée à la tête de l’ENSA de Bourges?
puce rouge  5e édition d’Art Protects à la galerie Yvon Lambert, une vente au profit de l’Association AIDES
puce rouge  Inauguration du château de Rentilly, 2e lieu d’exposition du Frac Ile-de-France
puce rouge  SOON Paris: la nouvelle foire d’art contemporain consacrée à l’œuvre originale numérotée
puce rouge  Le Centre Pompidou inaugure une nouvelle galerie entièrement dédiée à la photographie
puce rouge  Esther Ferrer et Léa Barbazanges, lauréates du premier prix Marie-Claire, consacré aux artistes féminines
DIAPORAMA

Djamel Tatah, Sans titre (détail), 2014. Huile et cire sur toile. 3 x 300 x 200 cm.



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales