logo
140227SerignanDowns
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Cécile Bart
Kaléidoscope
22 mars-10 mai 2003
Paris 3e. Galerie Frank Elbaz
Des formes géométriques carrées faites de tissu en tergal peint se déploient sur les murs. Des installations murales, poétiquement colorées, à la fois mathématiques, illusionnistes et chromatiques.
fleche suivante1/1

Share to Facebook Share to Twitter
imprimer





Autres expos des artistes
puce rouge Odd or even

Par Solenne Auger

Cécile Bart joue avec notre acuité visuelle et physique. Trois murs du nouvel espace de la Galerie Franck sont investis par des formes géométriques carrées faites de tissu en tergal peint. Les traces de pinceaux volontairement laissées apparentes tiennent lieu d'empreintes du geste artistique.

Le processus peintures-collages de « Kaléidoscope » est presque mathématique.
La galerie est virtuellement coupée dans le sens de la hauteur en deux parties égales, séparées par une ligne horizontale servant d'axe de symétrie. À partir de cet axe se distribuent des demi-carrés pour constituer une frise de tissus superposés tout au long des murs.
La symétrie n'est cependant pas totale puisque une forme originale de couleur rouge foncé correspond par symétrie à une même forme, mais d'un rouge plus clair. Une chorégraphie de couleurs dégradées se déploie ainsi sur le fond blanc du mur.

Sur les murs, les formes sont de tailles variables — petites, moyennes, grandes —, différences que Cécile Bart nous incite à retrouver en aiguisant notre perspicacité ludique.

L'artiste utilise beaucoup le tergal en raison de sa transparence et de son opacité, et de sa capacité à être facilement tendu sur des châssis.

Dans l'exposition « La Voie abstraite », organisée en 2001 à la Fondation Guerlain, Cécile Bart avait présenté un ensemble intitulé Partitions, avec pour sous-titre : « Peintures-écrans ». Il s'agissait de toiles en tergal réparties sur un mur, à la manière de notes de musique sur une portée.

La couleur est étroitement liée à la musique comme en écho aux débuts de l'abstraction lyrique et à Kandinsky dont les nombreuses Improvisation et Composition sont à rapprocher des Partitions de Cécile Bart.
Ses toiles de tergal, ni-opaques ni-transparentes, lui permettent de jouer avec la lumière — et de laisser passer les rayons du soleil quand elles sont suspendues.

Cécile Bart, dont les installations sont toujours poétiquement colorées, est proche des démarches de François Morellet, Felice Varini et Michel Verjux, à la fois mathématiques, illusionnistes et chromatiques.

Mur 1
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 593 cm.
Mur 2
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 438 cm.
Mur 3
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 358 cm.
Mur 4
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 465 cm.
Mur 5
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 300 cm.
Mur 6
Kaléidoscope, 2003. Peintures-collages de tissu en tergal peint. 313 x 250 cm.


fleche suivante1/1



ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

140331ArchiUrgence
ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite
140320PMU


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
puce rouge  Avignon: fermée pour travaux, La Collection Lambert s’expose hors-les-murs
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole des Arts décoratifs (Ensad)
DIAPORAMA




pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales