logo
140719Pareidolie
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Christian Curiel
In-Hazing
17 oct.-13 nov. 2009
Paris 3e. Galerie Sultana
En marge de ses grandes compositions, Christian Curiel expose une série de portraits d'enfants «initiés» à la violence de la société selon une approche holistique et intimiste.
fleche suivante1/1
Par Vincenç Choffrut

La peinture de Christian Curiel semble au premier abord empreinte d'une certaine innocence. Mais un regard plus approfondi révèle la curieuse dimension «anormale» des fragments d'histoires dépeints… Plutôt qu'une narration linéaire, Christian Curiel propose une vision fragmentée des souvenirs d'enfance, lointaine et familière à la fois.

In-Hazing
(bizutage) est une galerie de portraits d'enfants qui ont vécu une sorte de mise à l'épreuve, d'initiation. Ces «initiés», comme les désigne Christian Curiel, portent des signes manifestes de violences. Ils ont surmonté la douleur ou l'humiliation et appartiennent désormais à l'organisation, au gang ou au club.
C'est toute l'histoire de l'émigration américaine et le revers du rêve américain que Christian Curiel, né à Porto Rico de parents cubains, semble vouloir traduire en cette période d'incertitudes et de bouleversements aux Etats-Unis où il vit et travaille.

Les titres des tableaux sont éloquents: New Beginnings (Nouveaux départs) 2008 ; What Business Has Innocence Here (Que trafique l'innocence ici ?), 2007 ; No Hay Olivido (Il n'y a pas d'oubli), etc.
Ce dernier tableau, datant de 2006, est une allégorie du péché originel et de la fuite du Jardin d'Eden. Adam et Eve sont des enfants : le garçon montre qu'ils ont goûté le fabuleux fruit de leur ambition, à leurs pieds le sol est jonché d'oiseaux morts, à l'arrière-plan se profile une végétation tropicale.
Ce paysage est la seule évocation géographique un tant soit peu réaliste du lieu de naissance du peintre. Ici, il s'agit du Jardin d'Eden, du Paradis perdu…

Malgré une peinture très référencée, Christian Curiel brouille les pistes. Si les enfants qui peuplent ses tableaux sont incontestablement de petits Américains, leur univers étrange semble porter la nostalgie du métier de l'âge d'or de la peinture flamande. En témoignent dans l'exposition ces deux grandes compositions évoquant le moralisme de Jérôme Bosch ou de Breughel.
Tout dans les tableaux rappelle le métier de peintre. La galerie de portraits est peinte sur des panneaux de bois, la technique est lisse, tout en jus. Christian Curiel maîtrise ses effets, et ne cède jamais au spectaculaire.
Ses portraits d'enfants blessés sont peints à l'huile sur bois, il joue avec l'essence, constelle ses panneaux de petites étoiles liquides et provoque de subtiles coulures. Sa technique est toute en retenue, ses accords chromatiques osés sont maîtrisés avec beaucoup d'élégance. Son style très précieux est parfaitement adapté aux formats relativement petits des portraits.

Pour cette exposition de portraits, Christian Curiel semble s'être intéressé à l'approche holistique qui replace les actes individuels dans le cadre plus large de la société et des normes sociales que l'individu intériorise au cours de son éducation.


Liste des œuvres
-Christian Curiel, Dog Gone, 2009. Huile sur toile. 190 x 167 cm.
-Christian Curiel, In Hazing, 2009. Huile sur toile. 183 x 152 cm.
-Christian Curiel, Balloon Trick, 2009. Huile sur toile. 91 x 76 cm.
-Christian Curiel, In Lush, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, In Numbing, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, In Separation, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Excavator, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Bruised, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, The Pledge, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Humilitus, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Enduring, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Fervor, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Spell, 2009. Huile sur panneau de bois. 76 x 60,5 cm.
-Christian Curiel, Stare, 2009. Huile sur panneau de bois. 30,5 x 27,5 cm.
-Christian Curiel, Heart burn, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Be-wildered, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Mal de tête, 2009. Huile sur panneau de bois. 71 x 61 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.

Publications
P.Clemence & J.Davidow, Miami : Contemporary Artists, Shiffer Books, Atglen PA, 2007
http://www.christiancuriel.com/


fleche suivante1/1



ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



artorama2014
ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Votre nom sur la façade de la Monnaie de Paris, participez à l’œuvre de John Baldessari
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
DIAPORAMA

Gilbert Garcin, Le danger des images. dimensions variables.
Fabien Verschaere, polyèdre revisité par l’artiste



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales