logo
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Christian Curiel
In-Hazing
17 oct.-13 nov. 2009
Paris 20e. Galerie Sultana
En marge de ses grandes compositions, Christian Curiel expose une série de portraits d'enfants «initiés» à la violence de la société selon une approche holistique et intimiste.
fleche suivante1/1
Par Vincenç Choffrut

La peinture de Christian Curiel semble au premier abord empreinte d'une certaine innocence. Mais un regard plus approfondi révèle la curieuse dimension «anormale» des fragments d'histoires dépeints… Plutôt qu'une narration linéaire, Christian Curiel propose une vision fragmentée des souvenirs d'enfance, lointaine et familière à la fois.

In-Hazing
(bizutage) est une galerie de portraits d'enfants qui ont vécu une sorte de mise à l'épreuve, d'initiation. Ces «initiés», comme les désigne Christian Curiel, portent des signes manifestes de violences. Ils ont surmonté la douleur ou l'humiliation et appartiennent désormais à l'organisation, au gang ou au club.
C'est toute l'histoire de l'émigration américaine et le revers du rêve américain que Christian Curiel, né à Porto Rico de parents cubains, semble vouloir traduire en cette période d'incertitudes et de bouleversements aux Etats-Unis où il vit et travaille.

Les titres des tableaux sont éloquents: New Beginnings (Nouveaux départs) 2008 ; What Business Has Innocence Here (Que trafique l'innocence ici ?), 2007 ; No Hay Olivido (Il n'y a pas d'oubli), etc.
Ce dernier tableau, datant de 2006, est une allégorie du péché originel et de la fuite du Jardin d'Eden. Adam et Eve sont des enfants : le garçon montre qu'ils ont goûté le fabuleux fruit de leur ambition, à leurs pieds le sol est jonché d'oiseaux morts, à l'arrière-plan se profile une végétation tropicale.
Ce paysage est la seule évocation géographique un tant soit peu réaliste du lieu de naissance du peintre. Ici, il s'agit du Jardin d'Eden, du Paradis perdu…

Malgré une peinture très référencée, Christian Curiel brouille les pistes. Si les enfants qui peuplent ses tableaux sont incontestablement de petits Américains, leur univers étrange semble porter la nostalgie du métier de l'âge d'or de la peinture flamande. En témoignent dans l'exposition ces deux grandes compositions évoquant le moralisme de Jérôme Bosch ou de Breughel.
Tout dans les tableaux rappelle le métier de peintre. La galerie de portraits est peinte sur des panneaux de bois, la technique est lisse, tout en jus. Christian Curiel maîtrise ses effets, et ne cède jamais au spectaculaire.
Ses portraits d'enfants blessés sont peints à l'huile sur bois, il joue avec l'essence, constelle ses panneaux de petites étoiles liquides et provoque de subtiles coulures. Sa technique est toute en retenue, ses accords chromatiques osés sont maîtrisés avec beaucoup d'élégance. Son style très précieux est parfaitement adapté aux formats relativement petits des portraits.

Pour cette exposition de portraits, Christian Curiel semble s'être intéressé à l'approche holistique qui replace les actes individuels dans le cadre plus large de la société et des normes sociales que l'individu intériorise au cours de son éducation.


Liste des œuvres
-Christian Curiel, Dog Gone, 2009. Huile sur toile. 190 x 167 cm.
-Christian Curiel, In Hazing, 2009. Huile sur toile. 183 x 152 cm.
-Christian Curiel, Balloon Trick, 2009. Huile sur toile. 91 x 76 cm.
-Christian Curiel, In Lush, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, In Numbing, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, In Separation, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Excavator, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Bruised, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, The Pledge, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Humilitus, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Enduring, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Fervor, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Spell, 2009. Huile sur panneau de bois. 76 x 60,5 cm.
-Christian Curiel, Stare, 2009. Huile sur panneau de bois. 30,5 x 27,5 cm.
-Christian Curiel, Heart burn, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Be-wildered, 2009. Huile sur panneau de bois. 61 x 51 cm.
-Christian Curiel, Mal de tête, 2009. Huile sur panneau de bois. 71 x 61 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.
-Christian Curiel, Sans titre, 2009. Aquarelle, encre et technique mixte sur papier. 31 x 21 cm.

Publications
P.Clemence & J.Davidow, Miami : Contemporary Artists, Shiffer Books, Atglen PA, 2007
http://www.christiancuriel.com/


fleche suivante1/1



ANNONCES


160202MaleterialiteInvisib
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
160210ChapelleCalvairienne
160121MarechalerieYvesBuraud


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  La nouvelle liste des Métiers d’Art publiée au Journal Officiel
puce rouge  Décès du plasticien français Jean-Luc Vilmouth
puce rouge  Des donateurs de Nantes achètent un terrain à Marfa, au Texas, pour les artistes et étudiants des beaux-arts de Nantes
puce rouge  Charte sociale du ministère de la Culture et de la Communication concernant ses relations avec ses prestataires
puce rouge  Fleur Pellerin lance le programme «1 immeuble, 1 œuvre»
puce rouge  Clément Cogitore, lauréat du Prix Le Bal de la Jeune Création avec l’Adagp
puce rouge  Cipac : Pour la culture, contre le Front national
puce rouge  Artistes à la Une pour la liberté
puce rouge  L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy entre dans le dispositif «Admission Post Bac»
puce rouge  L'art contemporain répond à Marine Le Pen
puce rouge  Isabelle Cornaro, commissaire invitée du Prix Fondation d'entreprise Ricard 2016
puce rouge  Les lauréats des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris 2015 annoncés
DIAPORAMA

Sylvain Bourget, Human flags, 2011. Peinture, métal et socle en bois. 150 x 50 cm.
Vue de l’exposition «10 ans» à l’Espace de l’Art Concret. Bernar Venet, Position of two minor arcs of 25.5° and 9.5°, 1979; Combinaison aléatoire de lignes, 1993; Tracé de deux angles supplémentaires, août 1977.
Morgane Tschiember, Bubbles (détail), 2012. Verre, béton et acier. Dimensions variables. Vue de l’exposition Swing and Roll & Bubbles, CRAC Languedoc-Roussilon, Sète, France



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales