logo
140628SerignantRossonCrow
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Wade Guyton, Kelley Walker
GuytonWalker
25 juin-25 juil. 2009
Paris 13e. Galerie Air de Paris
GuytonWalker, un nom pour deux artistes dont les tableaux travaillent à leur propre dépersonnalisation. Des techniques sérigraphiques, effaçant toute trace de subjectivité, aux pots de peintures contenant les motifs inscrits à la surface des toiles, GuytonWalker gomme tout indice d'une individualité créatrice.
fleche suivante1/1
Par Sarah Ihler-Meyer

Fusion de deux noms originellement séparés, ceux de Wade Guyton et de Kelley Walker, GuytonWalker affirme d'emblée sa volonté de dépersonnaliser la pratique artistique.
En 2004 les deux artistes s'associent pour une exposition à Minneapolis. Depuis lors, à côté de leurs pratiques respectives, ils ne forment plus qu'un, ou, plus justement, se confondent et s'annulent au sein d'une troisième entité artistique: additionnée l'une à l'autre, les individualités s'effacent ici plus qu'elles ne s'exacerbent. Il s'agit de l'intention explicite du binôme qui «ne souhaite pas que ses travaux soient attribués à Guyton ou à Walker, mais soient le produit d'un troisième artiste».

Dans cette perspective, GuytonWalker utilise un procédé de reproduction industrielle bien connu, la sérigraphie. Récupérée dès les années 1960 par Andy Warhol, cette technique devient avec le Pop Art un moyen pour dépersonnaliser la peinture. Opposés aux courants gestuels des années 1940 et 1950, dont le principe directeur est la personnalité de l'artiste, le Pop Art use de matériaux et de procédés industriels afin d'effacer tout indice d'une individualité créatrice. Nul hasard donc si GuytonWalker se réapproprie la sérigraphie.

Juxtaposées le long des murs de la galerie, les toiles du binôme présentent des motifs similaires —quadrillages, bananes, noix de coco, bandes et point de couleurs—, dupliqués à l'infini via la technique de la sérigraphie. L'aspect sériel de ces tableaux, conjugué à l'absence de traces de pinceaux, les place du côté de la reproduction mécanique.

Cette dépersonnalisation se poursuit jusque dans le choix des motifs et des couleurs appliqués à la surface des toiles. Là où Andy Warhol maintenait la présence d'une individualité créatrice, GuytonWalker en éradique toute présence. Des dizaines de pots de peinture, ayant vraisemblablement servis à la réalisation des toiles exposées, jonchent le sol de la galerie. Sur chacun d'entre eux figure l'un des motifs visible sur les tableaux: bananes sur fond bleu, quadrillage noir et blanc, noix de coco sur fond rouge, etc. Évincée du processus technique aussi bien que de la sélection des motifs, la personnalité créatrice est définitivement absente des toiles de GuytonWalker.

Bien avant Andy Warhol, Marcel Duchamp est sans doute le premier artiste à avoir mis en acte la défection du rôle de l'artiste dans le champ de la peinture, en raison de l'industrialisation des couleurs et, plus tard, des procédés d'application. Il limitait l'acte créateur au choix des objets représentés ou montrés. Ici, GuytonWalker pousse plus loin cette démarche.

GuytonWalker
Untitled (x9), 2009. Installation. Injekt and silkscreen on canvas. Dimensions variables.


fleche suivante1/1



ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141001MarechalerieCritiques


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Flash mob vendredi 24 octobre 2014 à 13h pour défendre la liberté de création, suite à l’agression de l'artiste Paul McCarthy
puce rouge  Ce 27 octobre, la Fondation Louis Vuitton ouvre ses portes
puce rouge  Disparition de Marcel Notargiacomo, figure des cultures urbaines et populaires
puce rouge  La nouvelle revue OpticalSound sort son 2e numéro
puce rouge  Emma Lavigne, nommée directrice du Centre Pompidou Metz
puce rouge  Budget 2015 du ministère de la Culture et de la Communication
puce rouge  Le sculpteur béninois Kifouli Dossou, lauréat du prix Orisha pour l'art contemporain africain
puce rouge  Tous photographes! Une charte des bonnes pratiques dans les établissements patrimoniaux
puce rouge  Décès de Gérard Violette, directeur emblématique du Théâtre de la Ville
puce rouge  Le nouveau Prix Orisha récompensera le 2 octobre un artiste de la scène africaine subsaharienne
puce rouge  Yves Robert, nouveau directeur du Centre national des arts plastiques
puce rouge  Le Centre Pompidou présente sa première antenne provisoire à Málaga
DIAPORAMA

Vue de l’exposition, avec de gauche à droite les oeuvres de Karina Bisch, Ida Tursic & Wilfried Mille et Damien Cadio.
Simon Pfeffel, Jene die gekommen waren bevor es vorubergegangen ist, 2012. Sculpture, acier bruni. Dimensions variables.



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales