logo
160125RicardFertileLands
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Amy Granat, Olivier Mosset
Friends
03 mai-23 juin 2007
Paris 6e. Galerie Loevenbruck
Que peut-on encore contre le support en art? Retords au plein et au vide, Olivier Mosset interroge la présence plastique avec l'aide d'artistes post Wittgenstein.
fleche suivante1/1
Par Nicolas Bauche

Friends n'est ni une adaptation du livre d'entretiens d'Olivier Mosset Deux ou trois choses que je sais d'elle (2005), ni une exposition testamentaire où le plasticien désignerait ses dignes héritiers avant de passer l'arme à gauche. A plus de soixante-trois ans, l'artiste reprend pour la galerie Loevenbruck ses fonctions de conservateur et adapte les lieux à ses goûts.

Contre toute attente, les plasticiens à l'honneur — à savoir Amy Granat, Chuck Nanney, Joan Wallace et Morgan Tschiember — ne jouent pas du grand format et du monochrome qu'Olivier Mosset interroge depuis 1977.
Mais c'est une réflexion collective sur le médium plastique qu'il engage, avec en exergue l'idée wittgensteinienne de transparence. Dans ses Remarques sur les couleurs, le philosophe remarque que «l'impression que donne un médium transparent, c'est qu'il y a quelque chose derrière ce médium. Si l'image visuelle est parfaitement monochromatique, elle ne peut pas être transparente».

La plénitude chromatique définit, semble-t-il, la permanence esthétique. C'est donc en variant l'obturation et le champ lumineux que Mosset et consorts donnent des réponses éparses à cette interrogation. Obturation chez Morgan Tschiember avec, en vitrine, un mur cimenté d'un rose bonbon qui bave sur les cinquante parpaings le composant.

Champ lumineux avec l'usage dévoyé de la vidéo et de la projection cinématographique chez Joan Wallace avec Violent Pop Painting (2001) et chez Amy Granat avec Spraypaint Film ÅÚ4 (2004).
Les coulées de latex sculptent la pellicule 16 mm dans des motifs géométriques. Les images en noir et blanc vibrent à 24 images seconde dans la fragilité d'un halo lumineux. Avant un arrêt sur image, le temps d'imprimer le ciselé de dessins qui disparaissent sitôt que Spraypaint Film ÅÚ4 reprend au début.

Voir serait donc une question de pause, une manipulation temporelle où les artistes informent notre regard. L'art, en désespoir de cause, se construit sur ce cul de sac, nous disent en Friends Olivier Mosset et ses suiveurs.

Chuck Nanney
Old Sparky, 2003. Carton. Dimensions variables.

Joan Wallace
Violent Pop Painting N°1, 2005. Latex sur toile, écran, lecteur DVD, chassis en bois. 183 x 152 x 56 cm.

Morgan Tschiember
Pop Up (Pistache),2007. Peinture laquée sur bois. 40 x 40 cm.
Pop Up (Crème), 2007. Peinture laquée sur bois. 40 x 40 cm.
Pop Up (Chocolat), 2007. Peinture laquée sur bois. 40 x 40 cm.
Pop Up (Réglisse), 2007. Peinture laquée sur bois. 40 x 40 cm.
Sans Titre, 2007. 50 parpaings liés. Dimensions variables.

Amy Granat et Olivier Mosset
N°6A, 2007. Impression traditionnelle, papier émargé. Rouleau de 10,05 m x 53 cm.

Amy Granat
Spraypaint Film #4, 2004. Peinture Acrylique Noir Sur film 16mm. Noir et blanc. Film de 3 min en boucle infinie.


fleche suivante1/1



ANNONCES


160202MaleterialiteInvisib
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
160121MarechalerieYvesBuraud


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Décès du plasticien français Jean-Luc Vilmouth
puce rouge  Des donateurs de Nantes achètent un terrain à Marfa, au Texas, pour les artistes et étudiants des beaux-arts de Nantes
puce rouge  Charte sociale du ministère de la Culture et de la Communication concernant ses relations avec ses prestataires
puce rouge  Fleur Pellerin lance le programme «1 immeuble, 1 œuvre»
puce rouge  Clément Cogitore, lauréat du Prix Le Bal de la Jeune Création avec l’Adagp
puce rouge  Cipac : Pour la culture, contre le Front national
puce rouge  Artistes à la Une pour la liberté
puce rouge  L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy entre dans le dispositif «Admission Post Bac»
puce rouge  L'art contemporain répond à Marine Le Pen
puce rouge  Isabelle Cornaro, commissaire invitée du Prix Fondation d'entreprise Ricard 2016
puce rouge  Les lauréats des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris 2015 annoncés
puce rouge  Report en 2016 de AKAA, première foire internationale d’art contemporain et de design à Paris centrée sur l’Afrique
DIAPORAMA




pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales