logo
141115CracSeteArchipel
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Liam Gillick
Construccion de uno
26 janv.-27 mars 2005
Paris 16e. Palais de Tokyo
Par l'association texte/installation, Liam Gillick révèle dans une esthétique minimaliste le fonctionnement des sociétés capitalistes tout en questionnant la frontière entre le documentaire et la fiction.
fleche suivante1/1
Par Isabelle Soubaigné

Voyage au cœur du Texte court sur la possibilité de créer une économie de l'équivalence : Liam Gillick nous invite à traverser les représentations plastiques extraites de son livre Construccion de uno. L'aventure d'un groupe d'ouvriers qui tente de faire revivre l'usine désaffectée dans laquelle ils ont travaillé durant des années s'expose sous forme d'images tridimensionnelles. Par l'association texte/installation, l'artiste révèle le fonctionnement des sociétés capitalistes tout en questionnant la frontière entre le documentaire et la fiction.

L'esthétique minimaliste utilisée par Liam Gillick nous met face à une idée de paysage. Comme une mise en abîme de l'idéal d'économie équitable pratiqué dans les années 1970 par ces employés, la nature devient objet manufacturé.
La vue construite à côté de l'usine après l'arrêt de la production d'automobiles, s'étend dans l'espace comme une peinture construite plan par plan. Les pièces de métal se succèdent et perdent leurs vivacités colorées au fur et à mesure de l'éloignement. Décor de théâtre oublié. Le titre de l'oeuvre nous fait revivre l'expérience de ces acteurs désabusés.
On longe les plaques métalliques. L'illusion s'estompe au regard des coulisses. « L'arrière pays » dévoile l'artifice et les efforts vains des hommes venus hanter leur ancien lieu de travail.

Un sol recouvert de paillettes rouges sert de transition. Copeaux de réalité après fabrication ou traces d'une euphorie passée, les particules se répandent sous les pieds des visiteurs qui les transportent dans tout l'espace d'exposition. La nature stéréotypée laisse la place à un schéma d'aménagement intérieur symbolique. Les structures hexagonales, cages métalliques colorées présentent l'organisation idéale des bureaux de cette entreprise. Chaque partie, autonome, est reliée au tout et forme le diagramme de cette politique sociale expérimentale en faveur de l'égalité.


fleche suivante1/1



ANNONCES


141116Le104sciarroni
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141111macparis2000
141104Le104OrtizSpricigo


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Après le Forum, le CAC-Bretigny, La Panacée et Les Eglises menacés: l’hécatombe des lieux d’art.
puce rouge  Ce 22 novembre 2014, décès du photographe américain Lewis Baltz
puce rouge  La ville de Paris distingue les jeunes talents du design, de la mode et des métiers d’art
puce rouge  Until Then: trois anciens de la galerie Yvon Lambert prévoient d'ouvrir un nouvel espace à St-Ouen
puce rouge  Polémique autour de la pièce Exhibit B de Brett Baileys, la liberté de création (encore) mise à mal
puce rouge  Décès du photographe Lucien Clergue, cofondateur des Rencontres d'Arles
puce rouge  Jours sombres pour la culture au Blanc-Mesnil (93): l’UMP étrangle le Forum
puce rouge  L'édition américaine de la Fiac reportée à 2016
puce rouge  Prochainement au Centre Pompidou, une nouvelle galerie sur le Design et l'Architecture
puce rouge  L'ex-directrice contestée du Frac Nord-Pas-de-Calais nommée à la tête de l’ENSA de Bourges?
puce rouge  5e édition d’Art Protects à la galerie Yvon Lambert, une vente au profit de l’Association AIDES
puce rouge  Inauguration du château de Rentilly, 2e lieu d’exposition du Frac Ile-de-France
DIAPORAMA

Gilles Desplanques, sans titre, 2013. Plâtre, carton, bois, peinture acryliques, textile. 1 m 65 x 48 cm



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales