logo
160617SetePeiMing
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Liam Gillick
Construccion de uno
26 janv.-27 mars 2005
Paris 16e. Palais de Tokyo
Par l'association texte/installation, Liam Gillick révèle dans une esthétique minimaliste le fonctionnement des sociétés capitalistes tout en questionnant la frontière entre le documentaire et la fiction.
fleche suivante1/1
Par Isabelle Soubaigné

Voyage au cœur du Texte court sur la possibilité de créer une économie de l'équivalence : Liam Gillick nous invite à traverser les représentations plastiques extraites de son livre Construccion de uno. L'aventure d'un groupe d'ouvriers qui tente de faire revivre l'usine désaffectée dans laquelle ils ont travaillé durant des années s'expose sous forme d'images tridimensionnelles. Par l'association texte/installation, l'artiste révèle le fonctionnement des sociétés capitalistes tout en questionnant la frontière entre le documentaire et la fiction.

L'esthétique minimaliste utilisée par Liam Gillick nous met face à une idée de paysage. Comme une mise en abîme de l'idéal d'économie équitable pratiqué dans les années 1970 par ces employés, la nature devient objet manufacturé.
La vue construite à côté de l'usine après l'arrêt de la production d'automobiles, s'étend dans l'espace comme une peinture construite plan par plan. Les pièces de métal se succèdent et perdent leurs vivacités colorées au fur et à mesure de l'éloignement. Décor de théâtre oublié. Le titre de l'oeuvre nous fait revivre l'expérience de ces acteurs désabusés.
On longe les plaques métalliques. L'illusion s'estompe au regard des coulisses. « L'arrière pays » dévoile l'artifice et les efforts vains des hommes venus hanter leur ancien lieu de travail.

Un sol recouvert de paillettes rouges sert de transition. Copeaux de réalité après fabrication ou traces d'une euphorie passée, les particules se répandent sous les pieds des visiteurs qui les transportent dans tout l'espace d'exposition. La nature stéréotypée laisse la place à un schéma d'aménagement intérieur symbolique. Les structures hexagonales, cages métalliques colorées présentent l'organisation idéale des bureaux de cette entreprise. Chaque partie, autonome, est reliée au tout et forme le diagramme de cette politique sociale expérimentale en faveur de l'égalité.


fleche suivante1/1



ANNONCES


BethuneLaBanque
ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le débat continue autour du film Salafistes
puce rouge  Nathalie Coste-Cerdan nommée directrice de la Fémis
puce rouge  La campagne en faveur du patrimoine et de la créativité se poursuit en Espagne.
puce rouge  Programme d’été de Paris Musées
puce rouge   17 architectures de Le Corbusier inscrites au patrimoine mondial
puce rouge  Commande publique «Les Regards du Grand Paris»
puce rouge  Les ateliers de l’Institut français 2016
puce rouge  La ministre de la Culture et de la Communication annonce des mesures en faveur de la photographie
puce rouge  Nomination d’Éric de Chassey à la tête de l'Institut national d'histoire de l'art
puce rouge  Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami
puce rouge  Les lauréats de Design Parade 11
puce rouge  Lancement du magazine n°zéro «Expérimentations splendides»
DIAPORAMA

Boris Chouvellon, Un drôle de manège (je passe mon tour), 2014. Sculpture béton, bois et métal. Dimensions variables.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales