logo
140227SerignanDowns
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image Renaud Auguste-Dormeuil
Bird’s Eye View
31 janv.-22 mars 2008
Paris 3e. Galerie In Situ
Entre visible et invisible, le œuvres récentes de Renaud Auguste-Dormeuil montre sa prédilection pour une approche poétique d'un art politisé, dénonçant les codes et les cartographies complexes qui brouillent la perception de la réalité
fleche suivante1/1
Par Magali Lesauvage

Renaud Auguste-Dormeuil est un artiste politique, espèce devenue rare aujourd'hui dans le champ d'action de l'art contemporain. Plusieurs œuvres récentes ont montré sa prédilection pour une approche poétique d'un art politisé, dénonçant les codes et les cartographies complexes qui brouillent la perception de la réalité.

Dans l'exposition «L'Europe en devenir (partie 2)» au Centre culturel suisse, Renaud Auguste-Dormeuil présentait un papier peint, Ecriture nocturne, dont les reliefs en braille donnaient les noms d'opérations militaires.

Un an plus tôt, il exposait au Palais de Tokyo la série très remarquée The Day Before (2005), obtenue grâce à un logiciel qui reconstitue la configuration de la voûte céleste, selon une date et un lieu donnés. Dans ces douze images, dont deux sont exposées ici, Renaud Auguste-Dormeuil mêle l'universel et le contingent, la fiction et le réel. L'homme est un événement résiduel dans le cours infini du temps, il est inclus dans une réalité autre, cosmique, qui le dépasse. Renaud Auguste-Dormeuil rappelle ainsi que dans toutes les cultures les hommes ont adopté le ciel comme terrain d'exploration du sens : pouvait-on prévoir Guernica ou 9/11 en fonction du ciel nocturne précédant l'événement ?

La galerie In Situ présente à l'occasion de l'exposition «Bird's Eye View» (expression signifiant vue à vol d'oiseau, ou vue d'avion, mais aussi perspective cavalière) une œuvre récente de Renaud Auguste-Dormeuil, Theatrum Comectium (2008), constituée de douze dessins gaufrés, monochromes blancs formant un écho aux monochromes noirs de The Day Before. Pour les réaliser, Renaud Auguste-Dormeuil s'est inspiré des dessins de l'Atlas Firmamentum (1690) de l'astronome polonais Johannes Hevelius, qui a représenté les constellations sous forme d'hommes et d'animaux. Sur ces dessins, empilés et placés en hauteur dans la galerie, le relief léger du gaufrage est difficilement perceptible. La réalité cosmique reste aussi ici à l'état de trace, le visible plonge dans l'invisible.

Sans titre_Tokyo, March 1945 (2008) est une vidéo réalisée à partir d'images d'archives filmées depuis un avion B29, montrant le bombardement de Tokyo par l'US Air Force le 10 mars 1945. La séquence d'une durée de neuf secondes a été ralentie pour la porter à 39 secondes, laps de temps compris entre le largage des bombes à 10 000 mètres d'altitude et leur explosion au sol. Renaud Auguste-Dormeuil en a retouché chaque image pour effacer les bombes : l'événement terrible est rendu invisible, la mutation active de la réalité étant l'une des stratégies de la désinformation politique.

Ces précédentes œuvres, jeux sur la frontière entre visible et invisible, forment un contraste plastique saisissant avec la série d'animaux empaillés Gloriosus (Glorieux en latin, 2004), qui impressionne par la violence de la représentation. Une peau de lion et une peau de cheval, grimé en licorne, sont crucifiées contre l'un des murs de la galerie, tandis que trois aigles, dont l'un possède deux têtes, pendent par les pattes.
L'artiste y dépèce littéralement les symboles héraldiques des grandes puissances politiques : l'aigle à deux têtes représente la Russie, la licorne et le lion, le Royaume-Uni, l'aigle brun, les États-Unis, et l'aigle noir, l'Allemagne. L'ensemble semble issu d'une sorte de cérémonie chamanique, où l'artiste-chamane se serait employé, par cette violente appropriation, à désactiver le pouvoir des symboles.

La neutralisation des symboles est également à l'œuvre dans Global Fleet (Flotte mondiale, 2008), ensemble de 49 feuilles d'aluminium et de 49 dessins de feu (206 existent au total), représentant les logos de compagnies aériennes civiles, «armoiries modernes» que l'artiste a fait passer à l'épreuve du feu par un système de pochoirs en aluminium.

Se dégageant subtilement de la forme pour piéger l'invisible, ou formant une démonstration puissante de la portée toujours vivace des symboles, les œuvres de Renaud Auguste-Dormeuil acculent le regard à supporter une vision autre, répondant ainsi à la définition même de l'art.

Renaud Auguste-Dormeuil
Global Fleet, 2008. Dessins de feu encadrés. Série de 206 dessins. 32,5 x 42,5 cm
Gloriosus - La Licorne et le Lion du Royaume-Uni, 2004. Taxidermie. 200 x 130 cm - 170 x 120 cm
Gloriosus - L'aigle brun à deux têtes de Russie, 2004. Taxidermie. 80 x 80 cm
Gloriosus - L'aigle brun des Etats-Unis d'Amérique, 2004. Taxidermie.
Gloriosus - L'aigle noir  allemand, 2004. Taxidermie.
Theatrum Comectium, 2008. 12 dessins gaufrés encadrés. Dimension variable.
Sans Titre_ Tokyo, March 1945, 2008. Vidéo couleur, 1:20.


fleche suivante1/1



ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

140331ArchiUrgence
ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite
140320PMU
140317Le104AMA


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Sam Stourdzé nommé directeur des Rencontres de la photographie
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
puce rouge  Avignon: fermée pour travaux, La Collection Lambert s’expose hors-les-murs
DIAPORAMA

Alfredo Jaar, The Sound of Silence, 2006. Projection vidéo. 8 min (boucle). Structure en bois, aluminium, tubes fluorescents, lumières stroboscopiques. Logiciel conçu par Ravi Rajan.
Ciro Najle, Cummulus, 2011.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales