logo
160617SetePeiMing
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | CRITIQUES

Cliquer pour Agrandir l'image
Norman Bluhm, Richmond Burton
Big Band
21 avril-21 mai 2005
Paris 3e. Galerie Les Filles du calvaire
Exposition conçue par Raphaël Rubinstein qui a sélectionné des peintures abstraites d'artistes européens et américains. A partir d'une conception le peinture Big Band.
fleche suivante1/1
Par Philippe Coubetergues

Le commissariat de cette exposition, qui a été confié à Raphaël Rubinstein, consiste en une sélection de peintures abstraites parmi des artistes européens et américains. Dans un texte théorique qui accompagne cet accrochage, le commissaire défend sa conception d'une peinture Big Band, attachée à un répertoire classique dans un format limité. On pourra également comparer cet ensemble d'œuvres à un big band de jazz, chaque tableau y sonnant sa partition, dans sa tonalité et sa résonance propre. Enfin, indépendamment de tout rapprochement avec la musique, on pourra aussi, apprécier quelques morceaux de peinture que le hasard ou d'autres intentions plus calculées, ont fait se rencontrer.

Car le rapport entre les œuvres s'arrête là. Il n'y a peut-être rien de véritablement commun à ces pratiques. Ainsi, nous sommes tout aussi bien autorisés à voir ce qui les distingue que ce qui les rapproche. La libre gestualité des entrelacs de Karin Davie s'oppose assez bien à la juxtaposition appliquée des masses opaques de Stanley Whitney. A la trame régulière de Richmond Burton répond insidieusement le cloisonnement irrégulier de Bruce Pearson. Et les volutes vaporeuses de Katharina Grosse s'affrontent efficacement aux boursouflures sanglées d'Edouard Prulhière.
Il ne reste que trois oeuvres qui n'ont pas été citées : celle de Shirley Jaffe, celle de Carmengloria Morales, et celle de Norman Bluhm. Elles ne sont certes pas accrochées l'une à côté de l'autre, ni même en vis-à-vis. Mais le visiteur qui serait par mégarde tenté de les comparer n'aurait d'autre issue de les considérer toutes trois comme « des surfaces planes recouvertes de couleurs en un certain ordre assemblées » (Maurice Denis, Le Ciel et l'Arcadie, Hermann, 1993).

C'est à la fois le charme et l'intérêt de la peinture, et sans doute des œuvres d'art en général. Elles se prêtent de bonne grâce à bien des appropriations théoriques mais en dernier ressort échappent à toutes. Et cela apparaît de façon d'autant plus déterminante que le prétexte de leur rapprochement est arbitraire, ou fumeux.
Mais l'intention de Raphaël Rubinstein pourrait aussi être reçue comme un écho parodique et annonciateur d'un autre accrochage au titre prometteur de Big Bang programmé au Musée national d'art moderne. A la lecture des intitulés descriptifs de ce prochain accrochage des collections historiques (Destruction, Construction, Déconstruction, Subversion, etc.) prévu pour juin prochain, on craint en effet qu'en guise de Big Bang nous soit rejouée une même partition en changeant seulement de fanfare.

— Stanley Whitney, Between Black and White, 2003. Huile sur toile. 170 x 170 cm.
— Carmengloria Morales, Tondo S 03-3-2, 2003. Pigments sur toile. 180 cm de diamètre.
— Karin Davie, Between My Eye and Heart n°6, 2004. Huile sur toile. 162 x 274 cm.
— Norman Bluhm, Rite of Midnight, 1994. Huile sur toile. 259 x 193 cm.
— Edouard Prulhière, Sans titre, 2005. Technique mixte. 165 x 120 x 45 cm.
— Richmond Burton, Pleace, 2004. Huile sur toile. 183 x 274 cm.
— Shirley Jaffe, Curved Rainbow, 2003-2004. Huile sur toile. 210 x 150 cm.
— Bruce Pearson, Rejection Endurance lunch, 2005. Huile et acrylique sur polystyrène. 228 x 182 x 13 cm.
— Katharina Grosse, Untitled, 2002. Acrylique sur toile. 284 x 200 cm.


fleche suivante1/1



ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160809Bruxelles
BethuneLaBanque
160729PicSaintLoup


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le débat continue autour du film Salafistes
puce rouge  Nathalie Coste-Cerdan nommée directrice de la Fémis
puce rouge  La campagne en faveur du patrimoine et de la créativité se poursuit en Espagne.
puce rouge  Programme d’été de Paris Musées
puce rouge   17 architectures de Le Corbusier inscrites au patrimoine mondial
puce rouge  Commande publique «Les Regards du Grand Paris»
puce rouge  Les ateliers de l’Institut français 2016
puce rouge  La ministre de la Culture et de la Communication annonce des mesures en faveur de la photographie
puce rouge  Nomination d’Éric de Chassey à la tête de l'Institut national d'histoire de l'art
puce rouge  Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami
puce rouge  Les lauréats de Design Parade 11
puce rouge  Lancement du magazine n°zéro «Expérimentations splendides»
DIAPORAMA

Jacques Monory, Meurtre n°10/2, 1968. Huile sur toile et miroir. 162 x 425 cm. Collection Centre Pompidou
Marcel Broodthaers, 1972
Delgado et Fuchs, Let’s Get Physical. 2012



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales