ART | EXPO

Catharsis

16 Mai - 23 Juin 2018
Vernissage le 16 Mai 2018

Les œuvres graphiques de Mâkhi Xenakis réalisées au crayon, au pastel, à l’aquarelle ou à l’encre, ainsi que ses sculptures présentées dans l'exposition "Catharsis" à la Maison des arts de Châtillon laissent deviner les étapes de la vie de cette artiste, oscillation constante entre moments de peurs et apaisements.

Dans l’exposition  « Catharsis » , à la Maison des arts de Châtillon, une trentaine de dessins et des sculptures sont présentées. Les œuvres exposées permettent un aperçu du cheminement artistique de Mâkhi Xenakis dont l’univers onirique n’est jamais loin de l’enfance.

Mâkhi Xenakis : une artiste en quête d’elle-même

La série de dessins à l’encre, au crayon et à la mine de plomb, intitulée Des Petites bonnes femmes initiée en 1987 marque la renaissance d’une jeune artiste en quête d’elle-même. Tantôt habité par les arachnés (clin d’œil évident aux araignées de Louise Bourgeois), tantôt envahi par des méduses et autres montres marins, l’univers onirique de Mâkhi Xenakis, se métamorphose sans cesse.

Une identité qui se construit à partir de deux figures tutélaires : son père Iannis Xenakis et Louise Bourgeois

Mâkhi Xenakis s’est toujours intéressée au processus créatif et à la question de l’inconscient dans la création artistique. Pour répondre à ces deux problématiques, elle a publié deux ouvrages : un livre consacré à son père Iannis Xenakis: un père bouleversant. Un second ouvrage publié en 1998, intitulé Louise Bourgeois, l’aveugle guidant l’aveugle est consacré à l’artiste franco-américaine. Ce dernier traite les multiples facettes des étapes et des mystères du processus de création.

Cette exposition à la maison des arts de Châtillon se déroule conjointement à la parution du dernier livre Louise, Sauvez-moi ! de Mâkhi Xenakis qui éprouve le besoin d’écrire comme une étape nécessaire à son propre processus créatif.

« Catharsis » est une belle illustration plastique et littéraire de la conviction de l’artiste et écrivain Mâkhi Xenakis selon laquelle l’art sauve parfois de la folie.