DANSE | FESTIVAL

Trajectoires 2019

19 Jan - 27 Jan 2019

Pour sa deuxième édition, le festival de danse contemporaine Trajectoires promet de faire pulser Nantes et ses environs. Avec vingt spectacles, à retrouver le temps des neuf jours de ce festival, organisé par le Centre Chorégraphique National de Nantes — sous la direction d'Ambra Senatore.

Pour sa deuxième édition, le jeune festival de danse contemporaine Trajectoires va de nouveau secouer Nantes. Avec pas moins de vingt spectacles distillés au gré de neuf jours de festivités. Organisé par le CCNN (Centre Chorégraphique National de Nantes), dirigé par la chorégraphe Ambra Senatore, Trajectoires 2019 rayonnera sur Nantes, Saint-Herblain et la Haute-Goulaine. Avec des représentations et interventions dans une quinzaine de lieux, en intérieur comme en extérieur. Valorisant la création et les émergences, le festival Trajectoires reflète la dynamique chorégraphique de la région nantaise. Ainsi que la composante de brassage et d’échange de cette ville aux accents portuaires. Parmi les chorégraphes présents à Trajectoires 2019 se comptent notamment Julie Nioche, Madeleine Fournier, Loïc Touzé, Amala Dianor, Ruth Childs, Willi Dorner, Lisbeth Gruwez, Valeria Giuga et Anne-James Chaton, Olivia Grandville… Pour autant d’approches diversifiées de la danse contemporaine. Mais avec en partage un sens de l’engagement.

Trajectoires 2019, à Nantes : vingt spectacles au fil de neuf jours de festival

Présenté durant les June Events 2018, Rituel pour une géographie du sensible (2018) de Julie Nioche, Filiz Sizanli et Mustafa Kaplan (Cie AIME), joue la carte de l’immersion. Avec une performance en trois parties ; trois rituels participatifs, aussi ludiques qu’intenses. Mêlant musique, danse, action, méditation… La pièce Rituel pour une géographie du sensible invite ainsi les publics à réfléchir à la composition d’une carte des émotions. Dans un joyeux mouvement cathartique, à composer collectivement. Tout en se laissant guider par les règles de ce jeu aussi sensible que réflexif. Autre approche engagée, la pièce Labourer (2018), de Madeleine Fournier, livre pour sa part une exploration haletante du pas de bourrée. Pour un solo qui confronte sensibilité machinique et résonances harmoniques. Avec une pièce où s’entrecroisent rapports aux corps des femmes et rapports au travail de la terre. Entre brutalité et douceur.

Danse contemporaine engageante et engagée : une deuxième édition énergique

Chorégraphe présent avec trois pièces (une plus deux), Amala Dianor, proposera sa dernière création, The Falling Stardust (2019). Hors-festival, cette représentation sera l’occasion pour le chorégraphe hip-hop de jouer la carte performative au sein de Trajectoires. Avec Deux si Bell – Performance et Pas seulement (2018). Quant à la chorégraphe belge Lisbeth Gruwez, elle embarquera ses publics dans The Sea Within (2018). Une pièce à la puissance océanique. Sur un autre versant, Trajectoires 2019 offrira l’occasion de retrouver deux pièces du chorégraphe Merce Cunningham, Beach Birds – Biped, mises en scène par Robert Swinston (2018), pour les quarante ans du CNDC d’Angers. La chorégraphe Olivia Grandville présentera quant à elle Argentique (2017) et Un dimanche au Dance Park, avec Loïc Touzé. Tandis que Valeria Giuga et le musicien Anne-James Chaton livreront une étape de travail de leur création en cours, Zoo. Et ce n’est là qu’un aperçu de Trajectoires 2019.