DESIGN | EXPO

Art of Sitting

25 Jan - 26 Fév 2019
Vernissage le 24 Jan 2019 à partir de 18:00

Exposition pointue pour les amoureux de design contemporain, "Art of Sitting" plonge dans la diversité des approches actuelles. Et avec trente œuvres de vingt designers, Loïc Bigot (ToolsGalerie) dresse un portrait aussi excellent qu'original de l'assise contemporaine, de 2004 à 2019.

Avec l’exposition « Art of Sitting », le galeriste Loïc Bigot (ToolsGalerie) offre une plongée dans le siège contemporain. Entre design et art, chaque pièce exposée possède un caractère bien trempé. Florilège d’approches singulières, qui a dit que les assises étaient ennuyeuses ? Réunissant une trentaine de pièces ultra-contemporaines, « Art of Sitting » propose ainsi un tour du monde de l’asseoir dans le design actuel. Trente pièces ; cinq thématiques : une exposition fouillée, pour le plaisir des sens comme de l’esprit. ‘Histoire – Traditions’ ; ‘Expériences – Concepts’ ; ‘Arty – Manifeste’ ; ‘Construction – Assemblage’ ; ‘Matières – Craft’. Tels sont les cinq axes choisis. Côté ‘Matières – Craft’, les heureux visiteurs pourront notamment se réjouir de la présence des pièces du designer japonais Sho Ota. Dans sa collection According to the Grain, Sho Ota travaille en effet le bois avec une délicatesse sans égal. Laissant apparaître le grain de la fibre, mise à nue plus que laissée brute.

Exposition « Art of Sitting » : cinq thèmes ; trente assises ; vingt designers actuels

Pour les bancs et tabourets de la collection According to the Grain, Sho Ota garde les reliefs noueux formés par la base des branches. Donnant au bois des allures d’épiderme sensuellement parsemé de grains de beauté. Tandis que les assises de la série Clay Furniture (2006) de Maarten Baas, cultivent une autre délicatesse : la joyeuse maladresse des dessins d’enfants. Avec le designer Philipp Aduatz (Melting Chair Black Chrome, 2011 ; Tile Chair, 2018), l’assise se fait gourmande et tactile, adoptant des formes arrondies. Une séduction haptique à laquelle la partie ‘Construction – Assemblage’ vient faire contrepoint. Avec des pièces plus découpées et nettes. Comme l’étonnante (et acérée) Chaise musicale de Boris Vian, reconstruite en 2015 par Perfect Documents. Ou le fauteuil Lector Chair (2005), de Frederic Ruyant. Une pièce imposante, comme sortie du Metropolis de Fritz Lang, mais s’avérant aussi être un siège pouvant se transformer en tapis de sol.

Loïc Bigot (ToolsGalerie) : prospection et émergences du design européen à Paris

Côté ‘Arty – Manifeste’ , « Art of Sitting » présente notamment deux pièces d’Anna Aagaard Jensen, Only Women Can Sit on the Chair (2018) et A Basic Instinct (2018). Deux amples assises suggestives et ironiques. Non moins iconique et drôle, la Lego Chair (2004) de Mario Minale. Une reconstruction de la Red Blue Chair (1918-1923) de Gerrit Rietveld… En Lego. Pour ‘Expériences – Concepts’, l’exposition présente deux pièces de Stine Mikkelsen, à savoir Tactile Monoliths (2017) et The Art of Sitting (2018). Cette dernière prenant les traits d’une pièce géométrique, en matériau composite à base de pierre et colle de poisson. Une dimension expérimentale également présente dans la pièce Return to Default – Blown Up Chair (2018) de Schimmel & Schweikle. Un fauteuil réalisé en impression 3D de plastique recyclé. Marcel Wanders, Guillaume Delvigne, Boris Dennler… L’exposition proposée par Loïc Bigot réunit ainsi vingt designers contemporains pour éclairer l’asseoir, de 2004 à 2019.

Informations pratiques : exposition du 25 janvier au 26 février 2019, au 44 rue de la Chaussée d’Antin, 75009 Paris.