PHOTO | EXPO

Cartes et territoires

12 Fév - 02 Juin 2019

L’exposition « Cartes et territoires - Photographies des années 1970 » au Jeu de Paume, à Paris, offre un panorama de l’œuvre de Luigi Ghirri, photographe italien précurseur de l’utilisation de la couleur dans un but artistique, et observateur sensible de la transformation de son Émilie-Romagne natale par l’arrivée de la publicité et de nouvelles formes d’habitat et de loisirs.

L’exposition « Cartes et territoires » au Jeu de Paume, à Paris, revient sur l’œuvre de Luigi Ghirri qui capta la transformation des paysages par l’homme et la façon dont les représentations du monde s’insèrent dans celui-ci.

« Cartes et territoires » : photographies des années 1970 de Luigi Ghirri

L’exposition, première rétrospective de l’œuvre du photographe italien Luigi Ghirri hors de son pays natal, est comme l’indique son sous-titre consacrée à sa production des années 1970. C’est en effet au début de cette décennie que ce géomètre de formation, commença à aborder sérieusement la photographie, pour construire au cours des années suivants un corpus d’images qui demeure sans équivalent dans la photographie européenne de l’époque.

Les photographies des années 1970 de Luigi Ghirri représentent des milliers de vues qui se caractérisent par un style singulier et un cadre conceptuel complexe. Leur première caractéristique est la couleur que Luigi Ghirri a adoptée d’emblée et utilisée de façon exclusive. Mu par sa volonté de montrer le monde contemporain en couleur, il fut précurseur dans ce domaine, et parmi les premiers photographes européens à employer la couleur dans un but purement artistique.

Luigi Ghirri capta la transformation des paysages par l’homme

La pratique photographique de Luigi Ghirri témoigne du regard attentionné et affectueux qu’il portait sur l’Italie et en particulier sur l’Émilie-Romagne, sa province natale, dont il capte les transformations de ses paysages et de son habitat par l’homme. Ainsi les images du photographe témoignent-elles du quotidien local et de ses changements à mesure du développement de nouvelles formes d’habitations, de loisirs et de la publicité.

Le titre de l’exposition, « Cartes et territoires », renvoie à l’intérêt de Luigi Ghirri pour les représentations du monde, qu’il s’agisse d’affiches, d’images, de reproductions, de cartes ou de maquettes. Ses clichés s’attardent sur elles et sur la façon dont elles s’insèrent dans le monde, au sein des villes et des paysages. Proposant un panorama de l’œuvre de Luigi Ghirri, l’exposition présente quatorze séries thématiques parmi lesquelles les maisons et jardins de banlieue, les images publicitaires modernes, les détails cartographiques d’un atlas ou encore l’univers fictif des parcs d’attractions, autant de prismes choisis par le photographe italien pour scruter « les personnes au travers des images ».