PHOTO | EXPO

Géométrie de la lumière

18 Nov - 27 Mai 2018
Vernissage le 18 Nov 2017

L’exposition « Géométrie de la lumière » retrace au Château de Tours le parcours du photographe Lucien Hervé à travers cent soixante tirages et deux films documentaires. Cette grande monographie met en lumière l’œuvre d’un représentant majeur de la photographie d’architecture.

L’exposition « Géométrie de la lumière » au Château de Tours retrace la carrière de Lucien Hervé, acteur majeur de la photographie d’architecture qui collabora avec les plus grands architectes modernistes du XXe siècle.

Lucien Hervé, photographe de l’architecture moderniste

L’exposition est la plus importante monographie qui ait été consacrée à l’œuvre du photographe Lucien Hervé dont cette année marque les dix ans de la disparition. Plus de cent soixante photographies, parmi lesquelles ses plus célèbres côtoient des images moins connues, ont été choisies à partir de nouvelles recherches sur les planches-contacts, les négatifs originaux et les tirages modernes.

Ces cent soixante tirages modernes réalisés pour l’occasion respectent les tailles variées adoptées par Lucien Hervé. Si le noir et blanc domine, quelques tirages couleur montrent le rôle important que le photographe lui a aussi accordé. Enfin, deux documentaires permettent d’entrer plus intimement dans l’univers de l’artiste : l’un, réalisé par Gerrit Messiaen, montre Lucien Hervé âgé de quatre-vingt-dix ans, retraçant sa vie, tandis que dans l’autre, Illés Sarkantyu par à la rencontre d’un architecte, un historien, un écrivain, un tireur de photographies et un galeriste qui ont connu Lucien Hervé.

« Géométrie de la lumière » : Lucien Hervé fixe les lignes pures de l’architecture

Le parcours s’inspire des expositions que Lucien Hervé avait lui-même conçues et mêle donc les photographies à des citations par images et par textes littéraires, faisant dialoguer les clichés, leurs formes et leurs thèmes mais aussi les époques et les cultures. La carrière de l’artiste est retracée à travers de grands thèmes. Des photographies de la Tour Eiffel, des bords de Seine ou encore la série Paris sans quitter ma fenêtre illustrent ses débuts déjà marqués par des compositions très contrastées et des cadrages singuliers visant à trouver l’harmonie dans la géométrie.

Les nombreuses photographies de réalisations architecturales de Le Corbusier comme Mill Owner’s Association, Ahmedabad, Inde ou Unité d’habitation, Marseille mais aussi d’autres architectes modernistes comme Oscar Niemeyer pour Cathédrale, Brasilia, Brésil ou Max Schlupp pour Centre du Congrès, Bienne, Suisse témoignent du rôle majeur de Lucien Hervé dans la photographie d’architecture. Ces clichés révèlent des prises de vue originales qui préfèrent à la représentation descriptive des compositions à la limite de l’abstraction qui exploitent les puissants contrastes entre la lumière et l’ombre.